Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

migros museum für gegenwartskunst présente du 19 novembre 2011 jusqu'au 15 janvier 2012 : Florian Germann: The Poltergeist Experimental Group (PEG) Applied Spirituality and Physical Spirit Manifestation

Courtesy of the artist

Zürich (ots) - L'artiste suisse Florian Germann (né en 1978, vit et travaille à Zurich) donne à ses oeuvres la forme de vastes cycles dans lesquels il développe des réseaux de références complexes en rapport avec les thématiques narratives auxquelles ils sont consacrés. Adoptant la position de l'artiste-chercheur, Germann prend pour points de départ de ses dispositifs expérimentaux singuliers des figures historiques, comme par exemple Napoléon, ou des thèmes mythologico- fantastiques, tels que la lycantropie (du grec, « lycos », le loup, et « anthropos », l'être humain, c'est-à-dire le phénomène du loup-garou), dont il réécrit et recompose les histoires - entremêlant faits réels et éléments fictionnels. Pour son exposition au migros museum für gegenwartskunst, qui est sa première exposition individuelle dans une institution, Germann a conçu un nouveau cycle de grande ampleur qui s'intéresse aux apparitions d'esprits, ce que l'on désigne sous le terme d'ectoplasmes, et à leur matérialisation.

Le dernier cycle de Florian Germann, qu'il a intitulé The Poltergeist Experimental Group (PEG) Applied Spirituality and Physical Spirit Manifestation, traite des phénomènes de poltergeist (de l'allemand « poltern », faire du tapage, et « Geist », l'esprit) et d'ectoplasme. Germann explique à ce sujet : « L'ectoplasme est un matériau synesthésique qui réagit aux contextes corporels. Il a représenté pour moi un point de départ intéressant pour créer des structures qui réagissent à leur environnement avec des moyens physicalistes. L'ectoplasme apparaît bien sûr dans le film Ghostbusters (1984), où il joue le rôle d'un protagoniste, mais c'est plus généralement un « matériau de recherche » essentiel en parapsychologie. On le retrouve également en biologie cellulaire où il fait preuve de qualités identiques : il s'agit aussi dans ce domaine d'un matériau qui se modifie avec son environnement. »

Si les dispositifs sculpturaux de Germann s'intéressent de manière générale à des figures, des thèmes et des savoirs d'ordre littéraire, cinématographique, historique, mais aussi scientifique, on peut également constater que la transformation des énergies est un des motifs récurrents de ses oeuvres. C'est ce dont elles témoignent, non seulement au niveau narratif et transcendant, mais aussi au niveau tactile. Les objets et les sculptures de Germann - les matériaux utilisés par l'artiste sont le plus souvent des métaux comme le laiton ou l'argent - comportent fréquemment un processus (d'activation) qui prend la forme d'« actions » et dont le spectateur ne perçoit plus dans les oeuvres que les traces. Ainsi, les oeuvres exposées au migros museum für gegenwartskunst seront activées quelques jours avant l'ouverture de l'exposition - à l'abri du regard du public. Les cycles de Germann reposent d'autre part systématiquement sur une tension entre l'artistique et le scientifique, les faits réels et les éléments fictionnels s'imbriquant les uns dans les autres. Toutefois, Germann ne crée pas des récits linéaires, il crée des structures narratives où se dessinent des zones de circularités. À ce propos, Germann décrit sa méthode de travail de la façon suivante : « Ce que je fais ne correspond pas à une procédure scientifique classique, mais plutôt à une procédure intuitive. Ce qui m'intéresse dans mes projets, c'est la question de savoir comment il se fait qu'une chose est telle qu'elle est et non pas autrement. En outre, je travaille par processus et par accumulation. Je démarre à un point donné et je vais de ce point à un autre. A la fin, il en résulte toujours une sorte de schéma de connexions semblable à un circuit électrique. Ce schéma génère des énergies spirituelles entre les différents éléments. Mais au début du processus de travail, je ne sais pas où il va me conduire et à quoi ressemblera ce schéma de connexions. »

CONFERENCE DE PRESSE : vendredi 18 novembre 2011 à 11 h 30

VERNISSAGE : vendredi 18 novembre 2011 à 18 h

EXPOSITION : L'exposition de Florian Germann (né en 1977, vit et travaille à Zurich) au migros museum für gegenwartskunst est sa première exposition individuelle dans une institution. Le cycle qu'il y présente a été conçu spécialement pour elle et il est basé sur les apparitions d'esprits - les ectoplasmes - et leur matérialisation. Les oeuvres de Florian Germann ont notamment été exposées au Kunsthaus de Glarus (exposition de groupe, 2010), au Centre culturel suisse de Paris (exposition de groupe, 2010) et à la galerie BolteLang de Zurich (exposition individuelle, 2010).

CATALOGUE DE L'EXPOSITION : A l'issue de l'exposition, une monographie sur l'oeuvre de Florian Germann paraitra chez JRP|Ringier - avec des contributions d'Alexandra Blättler et Raphael Gygax et un entretien avec l'artiste.

ACTION ET Florian Germann présentera une action dans l'exposition le mercredi

PRÉSENTATION DU CATALOGUE : 11 janvier 2012 à 19 h. Elle sera suivie de la présentation du catalogue de l'exposition.

VISITES GUIDÉES : Le migros museum für gegenwartskunst propose des visites guidées en allemand, en anglais et en français. L'accès en est libre. En français : le dimanche 11 décembre à 15 h, et le jeudi 12 janvier à 18.30 h. En allemand : les dimanches 20 et 27 novembre, 18 décembre, et 8 et 15 janvier à 15 h. En anglais : le dimanche 4 décembre à 15 h, et le jeudi 5 janvier à 18.30 h.

VISITES FAMILIALES : Les dimanches 11 décembre et 15 janvier à 13.30 h. Adaptées à un public familial et comprenant une part de travaux pratiques, les visites durent une heure et demie. Elles sont gratuites et ne nécessitent pas d'inscription préalable.

PRESSE : Des visuels et des informations complémentaires peuvent être demandés à l'adresse suivante : presse@migrosmuseum.ch.

JOURS FÉRIÉS : Le musée sera fermé les 24, 25 et 26 décembre. Il sera ouvert le 31 décembre et les 1er et 2 janvier de 11 h à 17 h.

ADRESSE DES EXPOSITIONS : migros museum für gegenwartskunst / Hubertus Exhibitions, Albisriederstrasse 199a, CH-8047 Zürich, hubertus-exhibitions.ch / migrosmuseum.ch

Ma / Me / Ve 12 h - 18 h, Je 12 h - 20 h, Sa / Di 11 h - 17 h. L'entrée est libre le jeudi de 17 h à 20 h.

ADRESSE POSTALE : migros museum für gegenwartskunst, Postfach 1766, CH-8031 Zürich T. +41 44 277 20 50, F. +41 44 277 62 86, info@migrosmuseum.ch

* * * * * *

Le migros museum für gegenwartskunst est une institution du Pour-cent culturel Migros.Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros, inscrit dans ses statuts, en faveur de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l'économie. www.pour-cent-culturel-migros.ch

Contact:

Barbara Salm, responsable communication, Direction des Affaires
culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros, Zurich,
tél. 044 277 20 79, barbara.salm@mgb.ch

Raphael Gygax (raphael.gygax@mgb.ch), commissaire de l'exposition, se
tient à votre disposition pour toute information complémentaire.



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: