Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

migros museum für gegenwartskunst présente: DETERIORATION, THEY SAID

Choice Shopping (2006), Ryan Trecartin & Lizzie Fitch

    Zürich (ots) -

    - Indication: Du matériel iconographique sera diffusé sur
        Keystone par Photopress et peut être téléchargé sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100009795 -

    L'exposition rassemble sous le titre DETERIORATION, THEY SAID les artistes invités à présenter un projet individuel au migros museum für gegenwartskunst - Cory Arcangel, Jessica Ciocci & Jacob Ciocci / Paper Rad, Shana Moulton et Ryan Trecartin & Lizzie Fitch. Ces créateurs s'inscrivent tous dans une esthétique, haute en couleurs, de l'exagération qui, dans sa densité formelle de l'excès, se pose en réaction à la société occidentale régie par la consommation tout en ne pouvant être formulée qu'à partir d'elle. Les univers visuels des quatre artistes traitent de la culture de l'excédent, leur critique passe par des formes d'appropriation et se traduit par des déferlements de flots d'images. Dans la tradition du film expérimental et du Scatter Art, ils explorent des modèles non conventionnels de narration et cherchent à désintégrer les stéréotypes. Les oeuvres vidéo sont le plus souvent exposées dans des mises en scène sculpturales où des éléments issus de la culture populaire se mêlent à des formes fabriquées à la main pour produire des « oeuvres intermédia d'art total ».

    Les travaux de Cory Arcangel (né en 1978 à Buffalo) s'intéressent le plus souvent à l'obsolète apparent. Les oeuvres qui en sont issues ne connaissent pas de frontières entre les médiums - en font partie les installations vidéo avec de vieux programmes de jeux pour ordinateur domestique, les vidéos à l'esthétique low-tech, les performances ou les programmes d'ordinateur. L'artiste présente dans l'exposition son oeuvre vidéo A Couple Thousand Short Films about Glenn Gould (2007) pour la première fois en Suisse. L'artiste utilise dans cette oeuvre deux éléments de base de caractère contradictoire qu'il fait se rencontrer. Il s'agit, d'une part, des Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach composées en 1741 - et qui appartiennent au répertoire standard de tout pianiste concertiste - et, de l'autre, de la profusion des vidéos de YouTube montrant des musiciens amateurs en train de jouer. Arcangel a réarrangé la variation n°1 des Variations Goldberg et en a produit une version (audio-)visuelle au moyen de vidéos de YouTube dont il a fait de nouveaux montages. Dans la version d'Arcangel, à chaque note correspond une vidéo. La double projection - symbolisant l'accolade du piano - se mue en un caléidoscope hystérique de différents instruments et pratiques de la musique, ce caléidoscope soumettant le cerveau, dans la tradition du film expérimental flicker, à un déluge de stimulations visuelles.

    Dans ses vidéos et ses performances, l'artiste Shana Moulton (née en 1976 en Californie) explore avec humour les interactions entre une culture populaire, marquée par la consommation et les philosophies New Age marchandisées, et une culture « élitaire », dont les paradigmes pourraient être le spiritualisme de Mondrian et les derniers travaux nés à New Mexico de Georgia O'Keeffe. Les vidéos psychédéliques low-tech, qui rappellent la fin des années 1970 et les années 1980 mais aussi des représentants importants, telle Maya Deren, des débuts de l'histoire du cinéma, présentent une « migration de la forme (et des formes) » continue - c'est-à-dire des formes qui alternent en permanence entre le high et le low. Dans la série de vidéos surréalistes Whispering Pines (de 2002 à aujourd'hui), le personnage de Cynthia - un alter ego de l'artiste - joue le rôle d'une ménagère hypocondriaque qui s'ennuie et n'en finit pas de chercher dans l'univers de la consommation domestique une rédemption qui échoue toujours à advenir. Les vidéos sont présentées dans l'exposition dans une mise en scène sculpturale.

    Le label Paper Rad qui fut fondé en 2000 par Jessica Ciocci (née en 1976 à Lexington, Kentucky), Jacob Ciocci (né en 1976 in Lexington, Kentucky) et Ben Jones (né en 1977 à Pittsburgh, Pennsylvanie) utilise des médiums aussi divers que la vidéo, le dessin ou la peinture murale, et mélange des domaines artistiques aussi différents que la mode et la photographie. Paper Rad est structuré - aussi bien collectivement qu'individuellement - comme une entreprise multimédia collective. Il n'est pas seulement actif dans l'espace d'exposition, il infiltre aussi le cyberespace, et il engage par ailleurs régulièrement des collaborations avec d'autres artistes. Dans les vidéos - beaucoup sont de Jacob Ciocci -, des enregistrements de films télévisuels associés à des bandes dessinées et à des jeux d'animation personnels débouchent sur des escalades visuelles hallucinatoires montées sommairement et que l'on peut interpréter comme un commentaire sur le monde des médias actuel. Les dessins de style néo-géométrique de Jessica Ciocci, aux couleurs de l'arc en ciel et en forme de mandalas, témoignent d'un mélange de « surplus » et de « monotonie » et reflètent précisément la culture contemporaine de la consommation et de la jeunesse. Dans les mises en scène complexes de Paper Rad, les travaux individuels se mêlent toujours aux travaux créés collectivement et forment un « décor » séduisant mais aussi trompeur derrière lequel sont tapis les gouffres d'un monde pollué par la consommation et les médias.

    Les sculptures de Ryan Trecartin (né en 1981 à Webster, Texas) et Lizzie Fitch (née en 1981 à Bloomington, Indiana) se distinguent au premier abord, d'une part, par leur fragilité et leur petitesse, de l'autre, par leur narrativité d'affiche aux formes galvaudées et aux couleurs joyeuses. Dans la sculpture Choice Shopping (2006), un personnage à tête de citrouille - rappelant les poupées de Hans Bellmer - tend son bras vers un être anthropomorphe enserré dans un collant et l'atteint du bout des doigts. Un regard plus attentif permet de constater que ce geste de sympathie définit la forme du personnage au collant car lui seul maintient le collant tendu. Ce n'est que dans un deuxième temps qu'on s'aperçoit que le corps du personnage au collant est en réalité constitué d'une multitude de biens de consommation. Le geste de sympathie vers la consommation devient l'instance de définition du corps. Pour leurs sculptures, faites dans les matériaux et selon les techniques les plus divers, parmi lesquels le papier mâché tient une place importante, Trecartin et Fitch collaborent souvent avec d'autres artistes. Le papier mâché n'est pas seulement un matériau simple et bon marché de construction d'objets sculpturaux, il rappelle également les expériences de l'enfance où il sert à confectionner des masques et des costumes. Les sculptures sont aussi le plus souvent utilisées comme accessoires et comme décors dans les films de Trecartin.

    EXPOSITION : 29 août - 8 novembre 2009

    VERNISSAGE : vendredi 28 août 2009 à 18 h (suivi de la Fête d'été dans la cour)

    PROGRAMME DE PERFORMANCES & VIDEO PENDANT « LA LONGUE NUIT DES MUSÉES » : Samedi 5 septembre 2009, 19-23 heures. Avec contributions de Cory Arcangel, Jessica Ciocci, Jacob Ciocci, Shana Moulton, Ryan Trecartin. L'entrée dans la cour intérieure du musée est gratuite.

    VISISTES COMMENTÉES : les dimanches 30 août, 13 et 27 septembre, 11 et 25 octobre, et 8 novembre à 15 h, et les jeudis 3 septembre et 5 novembre à 18 h 30.

    www.migrosmuseum.ch

Contact: Raphael Gygax, commissaire de l'exposition, Tél. 044 277 2065, raphael.gygax@mgb.ch



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: