Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Le migros museum für gegenwartskunst à Zurich présente : Karla Black et Christoph Ruckhäberle

Christoph Ruckhäberle, Dancer II, 2007, Oil on canvas, 220 x 160 cm, Collection Laszlo Gero, Budapest

    Zürich (ots) -

    - Indication: Du matériel iconographique sera diffusé sur
        Keystone par Photopress et peut être téléchargé sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100009795 -

    Le migros museum für gegenwartskunst présente de 16 mai - 16 août 2009 deux expositions individuelles de Karla Black et de Christoph Ruckhäberle. C'est la première exposition individuelle pour les deux dans la suisse.

    Plâtre en poudre et pigments de couleurs mais aussi vaseline, poudre de maquillage, rouge à lèvres ou vernis à ongles, tels sont les matériaux qui composent les sculptures de Black. Les travaux éphémères - des feuilles de cellophane qui pendent du plafond dans des arrangements sculpturaux ou des travaux fragiles composés de très fines couches de poudre répandues sur le sol - constituent des références à l'art minimal et à l'art conceptuel des années 1960 et 1970 ; parallèlement, Black élargit le concept classique de la sculpture en introduisant une dimension processuelle et performative dans le traitement de matériaux atypiques et connotés culturellement. Certains éléments gardent extérieurement l'aspect brut du carton ou du cellophane délicat et transparent, tandis que d'autres sont recouverts de douces couleurs pastelles. Toute cassure et tout pli dans le support opèrent une fracture dans la couche de couleur. La stabilité des oeuvres fragiles de Black n'est jamais totale car elles menacent toujours de se voir désintégrées. L'artiste essaie d'enrayer ce processus naturel qui affecte ses travaux et de les porter à un état intemporel aussi proche que possible de la perfection. Le contrôle que l'artiste exerce sur son oeuvre lui permet d'apprécier l'état ponctuel des travaux à partir d'indices d'ordre plastique et, le cas échéant, de supprimer, comme le ferait un conservateur, les traces du temps grâce des interventions ciblées. Cela représente pour Black une part importante du processus de l'oeuvre puisque les oeuvres sont créées pour les espaces dans lesquels elles sont exposées.

    Karla Black vit et travaille à Glasgow. Elle a étudié à la Glasgow School of Fine Art où elle a  obtenu un BA en 1999 et un MA en 2004. Outre des participations à des expositions en Europe et aux Etats-Unis, Karla Black a eu des expositions à la Scottish National Gallery of Modern Art (2008), à la Biennale de Bruxelles (2008) et à la Tate Britain.

    L'univers visuel de Ruckhäberle, qui avant sa formation à la Leipziger Hochschule für Grafik und Buchkunst  a d'abord fait des études de dessin animé au California Institute of the Art, est peuplé d'étranges personnages aux silhouettes de patrons placés sur des fonds rythmés par la couleur. Les dessins des visages multicolores font penser à des masques sculptés qu'un riche vocabulaire de formes vient agencer dans des compositions dynamiques. Ruckhäberle rompt cette richesse de formes et de couleurs, non seulement par des angles de vue obliques et d'autres incohérences de perspective, mais aussi par des éléments d'essence expressionniste ou à caractère surréel. Christoph Ruckhäberle présente dans l'exposition deux séries d'oeuvres appartenant à ses travaux les plus récents. D'une part, l'artiste expose pour la première fois une série de visages au dessin minimal et aux allures de masques pour laquelle il a choisi un accrochage serré. La coloration multicolore et les faciès sculptés et schématisés confèrent à ces visages quelque chose du masque. La fragmentation de la surface du tableau en champs colorés fortement délimités renvoie à la prédilection de Ruckhäberle pour la linogravure, une technique à laquelle il s'intéresse depuis longtemps.

    Ruckhäberle a fait ses études de dessin animé au California Institute of Arts Valencia entre 1991-1992 et a fait le Meisterschülerstudium  chez professeur Arno Rink. Quelques lieus de ses nombreuses expositions sont la Manifesta 7 à Trentino, Italie dans 2008, l'exposition Life After Death au musée Frye Art Museum, Seattle (2007), Triumph of Painting à la Saatchi Gallery, Londres (2006) et l'année avant au Mass MoCA, Massachusetts (2005).

    Commissaire de l'exposition: Heike Munder

    Le migros museum für gegenwartskunst est une institution du Pour-cent culturel Migros. www.pour-cent-culturel.ch

    CATALOGUE : À l'occasion de l'exposition, une monographie sur Karla Black paraîtra en novembre 2009 en collaboration avec le Kunstverein de Hambourg, le Modern Art Oxford d'Oxford et la Inverleith House d'Edimbourg.

    Christoph Ruckhäbelre réalise un livre d'artiste spécialement pour l'exposition avec un interview avec l'artiste et un texte de Heike Munder paraîtra en juin 2009.

    PRESSE : des visuels et des informations complémentaires peuvent être demandés à l'adresse : presse@migrosmuseum.ch

    VISITES COMMENTÉES : les dimanches 17 et 31 mai, 14 et 28 juin, et 16 août à 15 h, et les jeudis 4 juin et 13 août à 18 h 30.

    HORAIRES D'OUVERTURE : ma / me / ve 12 h - 18 h, je 12 h - 20 h, sa / di 11 h - 17 h. L'entrée au musée est gratuite le jeudi de 17 h à 20 h.

    JOURS FÉRIÉS : le musée sera fermé le 1er juin, lundi de Pentecôte. Le jeudi 21 mai, le musée sera ouvert de 11 h à 17 h.

Contact: migros museum für gegenwartskunst, Limmatstrasse 270, 8005 Zurich Tél. : +41 44 277 20 50, Fax : F. +41 44 277 62 86, info@migrosmuseum.ch, www.migrosmuseum.ch



Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: