Bedag Informatik AG

Prix des médias et Prix E-Government de Bedag / Les lauréats des «Eugènes» 2012 sont désormais connus

Berne (ots) - Le 25 octobre, Bedag Informatique SA décerne pour la 21e fois le Prix des médias «Eugène». Bedag récompense ainsi des contributions journalistiques traitant du thème de l'informatique de manière compréhensible pour le grand public. Cette année distinguera les travaux de Tim Schröder (NZZ Folio) et Matthieu Ruf (L'Hebdo). Tim Schröder a décroché le Premier prix avec l'histoire d'une véritable «enquête de détective». Matthieu Ruf a quant à lui montré avec un reportage détaillé comment la place bancaire suisse est en train de devenir la place des banques de données numériques. Pour la 13e fois, un «Eugène» récompense également un projet E-Government exceptionnel. Le lauréat 2012 est le canton de Bâle-Ville, qui a nettement surpassé les 25 autres cantons avec sa mise en place du recrutement de personnel électronique.

Prix de la presse: Traque virtuelle des gangsters et hôtels de données numériques

Tim Schröder reçoit le premier prix dans la catégorie Médias pour son article «Wo steckt Mr. Rise?» (Mais où se trouve donc Mister Rise?) paru dans NZZ Folio. Au coeur de cette enquête de détective tout à fait passionnante, on trouve le chef de la sécurité d'un fournisseur d'accès. Grâce à de petites anomalies apparues sur l'ordinateur d'un institut de recherches suisse, il découvre un arnaqueur à la carte de crédit qui prend possession d'innombrables ordinateurs, en toute discrétion et sans être inquiété outre mesure, et qui les détourne au profit de ses activités illégales. Tim Schröder raconte comment l'expert en sécurité repère la trace virtuelle du pirate, puis le suit dans le cyberespace et le démasque, assez ironiquement d'ailleurs en utilisant ses propres armes. Tim Schröder arrive à expliquer la technique et ses interdépendances avec désinvolture et sans jamais perdre le fil conducteur de son histoire - à savoir la traque du criminel. Il en résulte une histoire informative, extrêmement bien documentée, parfois aussi palpitante qu'un roman policier, et très divertissante pour le lecteur.

Cette année, le deuxième prix va également à une contribution de la presse écrite. Dans un reportage exhaustif intitulé «Les usines du nuage» (paru dans L'Hebdo), Matthieu Ruf offre une description impressionnante des «hôtels de données» monumentaux qui sont construits en une seule nuit dans la montagne. Il fait entrer le lecteur au sein de «Swiss Fort Knox», un ancien bunker militaire situé dans l'Oberland bernois et abritant une gigantesque ferme de serveurs. Donnant la parole à de nombreux responsables de ces fermes, il montre pourquoi le passage du statut suisse de "place financière" au statut de "place des banques de données" est non seulement réalisable, mais aussi logique et cohérent. Matthieu Ruf cite le responsable de «Swiss Fort Knox» pour qui «Les données, c'est de l'argent». Toujours est-il qu'il pose aussi la question de savoir si une telle niche économique est vraiment souhaitable pour la Suisse, avec la menace d'une consommation d'énergie astronomique et d'un gigantisme galopant. Avec cet article, Matthieu Ruf réussit non seulement à impressionner le lecteur mais l'amène également à s'interroger.

Prix E-Government pour Bâle-Ville: Postuler en toute simplicité

Avec le prix Eugène E-Government, Bedag récompense des administrations publiques en Suisse pour leurs prestations spéciales dans le domaine online. Cette année, «Eugène» a examiné en détail le dépôt électronique de candidatures sur les sites Internet des cantons. De grandes différences ont pu être constatées. C'est dans le canton de Bâle-Ville que les intéressés postulent de la manière la plus facile et la plus efficace. Le formulaire en ligne du canton de Bâle-Ville ressemble en fait à une candidature envoyée par e-mail: en plus d'un message texte, des documents tels que curriculum vitae ou lettre de référence au format PDF peuvent y être téléchargés. Les formulaires sont en outre cryptés afin de protéger les données transmises de tout accès non autorisé. Atout supplémentaire, à chaque poste mis au concours correspond la référence d'une personne de contact précise pour obtenir des renseignements, ce qui évite les détours par l'habituel numéro de téléphone central ou par le bureau du personnel. En un mot: La candidature est tout bonnement facilitée. http://www.stellen.bs.ch/

A propos de Bedag Informatique SA

Affichant un chiffre d'affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques leader en Suisse. Avec ses 470 collaboratrices et collaborateurs - dont aussi 20 apprenants, elle dispose d'un vaste savoir-faire spécialisé dans le domaine de l'informatique. Ses activités-clés portent sur le développement, la maintenance et l'exploitation de solutions informatiques toujours cruciales pour le bon fonctionnement d'une entreprise. Bedag permet à ses clients de bénéficier d'une informatique économique et conviviale. Le réseau de ses centres de calcul hautement sécurisés et de ses différents sites à Berne, Aarau, Delémont, Genève, Lausanne et Wettingen lui assure une présence régionale forte. Ses clients sont principalement des administrations publiques et des organismes parapublics, des entreprises du secteur de la santé et des assurances, ainsi que des organisations des Nations Unies. Bedag a été fondée en 1990 et appartient au canton de Berne. www.bedag.ch

Contact:

Danielle Stöckli
Responsable Services du personnel et d'aide au management
Mobile: +41/79/206'36'36
E-Mail: info@bedag.ch



Plus de communiques: Bedag Informatik AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: