Orthogen AG

Nouveaux traitements contre l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde

    Düsseldorf (ots) - Les spécialistes d'orthopédie moléculaire du monde entier se sont réunis à Düsseldorf, en Allemagne, à l'occasion du deuxième congrès de la Société internationale d'orthopédie moléculaire (ISMO). Plus de 100 membres ont présenté les nouveaux traitements contre les troubles musculosquelettiques. "Ce rendez-vous révèle que la recherche fondamentale en orthopédie moléculaire ainsi que les nouvelles thérapies biologiques révolutionnent les traitements orthopédiques et améliorent les résultats cliniques", a déclaré le professeur Peter Wehling, docteur en médecine et PDG d'Orthogen AG.

    L'Orthokine® est aujourd'hui très répandu dans le traitement de l'arthrose. Ce produit contient des antagonistes cytokiniques anti-inflammatoires et des facteurs de croissance. Un essai randomisé en double aveugle incluant 400 patients a prouvé l'efficacité et la tolérance du produit. "L'Orthokine®, qui présente un bon profil de tolérance, constitue une excellente alternative aux stéroïdes, aux acides hyaluroniques et aux analgésiques", a affirmé Axel W. A. Baltzer, président de l'ISMO et docteur en médecine au Centre d'orthopédie moléculaire de Düsseldorf.

    Selon le professeur Christopher Evans, PhD, faculté de médecine de Harvard, la thérapie génique appliquée à la polyarthrite rhumatoïde (PR) est possible et bien tolérée. C'est ce que confirment les résultats d'une étude à long terme de la thérapie génique réalisée chez neuf femmes. L'application clinique généralisée dépend de l'utilisation de la technologie in vivo.

    La régénération du cartilage à partir de cellules souches non embryonnaires est une avancée décisive. Les résultats cliniques de dix patients ont révélé la faisabilité et la tolérance de cette méthode. Cette nouvelle technologie de cellules souches découle d'une collaboration exclusive entre Orthogen AG et l'université de Harvard. Cette nouvelle procédure vise à remplacer l'implantation de chondrocytes autologues (ICA), une méthode beaucoup plus lourde.

    Le professeur Paul Robbins, PhD, université de Pittsburgh, a présenté une nouvelle approche thérapeutique immunomodulatrice fondée sur l'utilisation d'exosomes dans le traitement de l'arthrose. Les exosomes sont des nanoparticules anti-inflammatoires hautement efficaces. Des études cliniques menées par le Centre d'orthopédie moléculaire chez 66 patients ont démontré que cette méthode était faisable, efficace et bien tolérée.

    http://www.is-mo.org

    http://www.neue-orthopaedie.de

ots Originaltext: Orthogen AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Antje Kassel
Orthogen AG
Graf-Adolf-Str. 43
D-40210 Düsseldorf
Tél.         +49(0)211-387-0076
Fax          +49(0)211-387-0010
E-mail:    antje.kassel@orthogen.com
Internet: http://www.orthogen.com



Plus de communiques: Orthogen AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: