swiss electric research

"swisselectric research" s'engage dans la recherche d'énergie nouvelles

"Produktionsprozess" L'organisme de recherche "swisselectric research" a pris un bon départ. Moins d'une année après son lancement, ce programme d'encouragement de la recherche appliquée et du développement dans tous les domaines de l'électricité est déjà engagé dans sept projets. Texte... plus

    - Indication: Des images peuvent être téléchargées sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100003920 un
        image sera distribué par EQ-Images -

Transfer de technologie rapide et précis du laboratoire à l'économie

    Berne (ots) - L'organisme de recherche "swisselectric research" a pris un bon départ. Moins d'une année après son lancement, ce programme d'encouragement de la recherche appliquée et du développement dans tous les domaines de l'électricité est déjà engagé dans sept projets. Un prix, le "swisselectric research award", a par ailleurs été créé pour  récompenser d'excellents chercheurs; il sera décerné pour la première fois en 2007.

    L'année dernière, les entreprises électriques suisses réunies dans l'association swisselectric ont mis sur pied l'organisme de recherche "swisselectric research", dont les projets en cours ont été présentés le mardi 5 septembre 2006, à Berne.

    Six millions pour sept projets

    M. Manfred Thumann, membre de la direction d'Axpo et Président de "swisselectric research", a constaté avec satisfaction que "neuf mois après sa création, swisselectric research s'est déjà engagé dans sept projets pour un volume de quelque six millions de francs. Les projets couvrent une large palette de sujets avec, pour objectif commun, un approvisionnement suffisant, fiable, avantageux et respectueux de l'environnement." M. Thumann a souligné combien il est important "que toutes les forces concernées tirent à la même corde pour faire progresser la recherche énergétique en Suisse."

    Concrètement, "swisselectric research" soutient des projets avec des partenaires tels que des Hautes Ecoles, des Hautes Ecoles spécialisées, des instituts de recherche et des entreprises.  Il est prévu d'encourager chaque année une dizaine de projets pour un montant maximum de 10 millions de francs.

    Les projets soutenus

    - Projet de recherche de l'EPF Lausanne concernant l'influence d'incidents climatiques extrêmes, tels que tempêtes de neige, pluie glacée, vents extrêmes ou la foudre, sur les infrastructures électriques. Objectif : déceler des points faibles et se mettre en mesure de réagir à temps.

    - Projet de recherche de l'EPF Zurich en vue de réduire les émissions sonores de lignes à haute tension.

    - Projet de recherche de l'EPF Zurich en vue d'optimiser des lignes directrices en faveur de la sécurité de l'approvisionnement en Europe.

    - Projet de recherche de la HTA Lucerne et  de l'entreprise VA Tech Hydro pour l'optimisation de turbines "Pelton".

    - Projet de recherche de l'EPF Lausanne pour l'étude de mesures contre l'ensablement des lacs de barrage.

    - Projet de recherche de l'EPF Zurich pour l'optimisation de systèmes d'aération de conduites forcées et de galeries d'eau dans des barrages.

    - Projet de recherche d'un consortium d'instituts de recherche, Hautes Ecoles et entreprises sous la direction de l'Institut Paul Scherrer pour l'encouragement en Suisse de l'exploitation énergétique du bois.

    Ecologique et économique

    M. Hans E. Schweickardt, Président de swisselectric, l'organisation des entreprises suisses de liaisons électriques et Directeur général d'EOS Holding, a souligné l'importance du transfert de technologie. "La recherche en matière d'énergie est utile, à condition que les nouveaux produits soient rapidement absorbés par les marchés. Or, cette conformité au marché exige, entre autres, une pertinence économique. Celle-ci dépend essentiellement de la qualité du transfert de technologie entre instituts de recherche, Hautes Ecoles et Universités d'une part, et l'économie d'autre part."

    M. Schweickardt a par ailleurs souligné que la recherche seule ne suffisait pas. Mais que, pour assurer durablement l'approvisionnement de la Suisse en électricité, il fallait continuer de pouvoir compter sur la présence, à proximité des consommateurs, d'importantes centrales électriques, technologiquement et écologiquement fiables. Et qu'il était par ailleurs indispensable d'encourager les énergies renouvelables.  Toutefois, M. Schweickardt de mettre en garde: "Il ne saurait être question de financer ces énergies renouvelables de façon illimitée par des redevances. Le subventionnement, tel qu'il est actuellement discuté dans le contexte des projets de lois, dépassent de loin les objectifs et entraineraient un renchérissement massif de l'électricité".

    "swisselectric research award"

    La progression de la recherche énergétique a un prix: un travail d'excellence que doivent fournir des chercheurs de grande qualité. C'est là la vocation de "swisselectric research": distinguer et encourager ces chercheurs par le "swisselectric research award".

    Le prix, qui sera décerné chaque année, est doté de 25'000.- francs. Il sera remis pour la première fois en 2007.

    Dr. Michael Paulus -  031 380 10 64      
    Dr. Manfred Thumann - 056 200 40 51        
    www.swisselectric-research.ch

    Utiliser de manière optimale l'énergie hydraulique

    Les centrales  hydrauliques utilisent depuis fort longtemps des turbines Pelton. Leur rendement n'a cessé de s'améliorer ces dernières années. Le but est de tirer le maximum de ces machines. Un objectif que s'efforce d'atteindre la HTA de Lucerne et la société VA Tech Hydro avec le soutien de "swisselectric research". La forme du jet d'eau est au centre de cette collaboration entre la haute école et l'industrie. L'objectif est d'accroître l'efficience des turbines d'environ 1 % par des simulations informatiques et des essais sur modèle. Compte tenu des énormes quantités d'énergie produites par les turbines Pelton, cela représenterait un gain énorme sur le plan tant écologique qu'économique.

    "Du méthane à partir de bois"

    Un consortium constitué d'instituts de recherche, de hautes écoles et d'entreprises et placé sous la direction scientifique de l'Institut Paul Scherrer entend faire progresser la maturité commerciale d'une technologie de valorisation énergétique du bois en Suisse. Le but de ce projet est de transformer le bois en méthane de haute qualité par la mise en oeuvre d'un procédé particulier très complexe. Dans ce projet, "swisselectric research" soutient le passage de la recherche en laboratoire à l'application réelle. Le projet consiste à construire une installation pilote à Güssing, dans le Burgenland, en Autriche, et bénéfice également de l'aide financière de l'UE. Le soutien apporté par "swisselectric research" s'élève à quatre millions de francs. Si le procédé de transformation fait ses preuves sur le terrain, une telle installation de biomasse pourrait être réalisée en Suisse à partir de 2010 environ.

    "swisselectric research award"

    Chaque année, "swisselectric research" décerne un prix doté de 25 000 francs à des chercheurs ayant à leur actif de grandes réalisations dans le domaine de l'électricité. Ce prix doit permettre d'attirer les plus grands talents et les meilleurs jeunes chercheurs mais il doit aussi créer un effet d'image dans un monde où la communication joue un rôle sans cesse plus important. Il donne un visage (sympathique) à la recherche, souvent confinée dans les coulisses. Le prix sera remis pour la première fois à l'été 2007.

    - À qui ira ce prix?

    À des chercheurs de hautes écoles, de hautes écoles spécialisées, d'instituts de recherche et d'entreprises.

    - Qui choisit le lauréat?

    Un jury de spécialistes constitué de représentants des hautes écoles, du monde économique et de "swisselectric research".

    - Quels sont les critères d'évaluation?

    La qualité scientifique et l'originalité, le caractère durable, l'applicabilité imminente des résultats, la maturité commerciale/les opportunités commerciales, l'importance pour l'approvisionnement en électricité de la Suisse dans le futur.

    - Comment poser sa candidature à la compétition?

    À partir de début 2007 sur le site www.swisselectric-research.ch.

    swisselectric

    swisselectric est l'organisation des entreprises du réseau d'interconnexion suisse d'électricité, à savoir Aar et Tessin SA d'Électricité (ATEL), BKW FMB Energie SA (BKW), Forces motrices de la Suisse centrale SA (CKW), Électricité de Laufenbourg SA (EGL), EOS Holding et Forces Motrices du Nord-Est de la Suisse SA (NOK). Ces entreprises emploient environ 12 000 personnes, ce qui représente environ 60 % du personnel du secteur suisse de l'électricité. "swisselectric research" est une section de swisselectric.

    Économie privée et pouvoirs publics

    "La disponibilité de l'énergie et son utilisation efficiente sont les conditions sine qua non d'une économie performante. Pour garantir ces conditions à long terme, il est indispensable de se doter d'une recherche de pointe. Il importe que l'économie privée et les pouvoirs publics synchronisent parfaitement leurs efforts en la matière. Je suis particulièrement heureux de constater que le secteur de l'électricité ait la volonté de renforcer ses efforts de recherche dans le domaine de l'énergie dans notre pays."

    Walter Steinmann, Directeur de l'Office fédéral de l'énergie

ots Originaltext: swisselectric research
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Monbijoustrasse 16
Postfach 7950
3001 Bern

Dr. Michael Paulus
Tel.         +41/31/380'10'64
Fax          +41/31/381'64'01
E-Mail:    research@swisselectric.ch
Internet: http://www.swisselectric-research.ch


Fichiers multimédias
3 fichiers

Plus de communiques: swiss electric research

Ces informations peuvent également vous intéresser: