Hauptverband der österreichischen Sozial

L'ensemble de l'Autriche est équipée de la carte de santé

    Vienne (ots) - En Autriche, la feuille de soins appartient désormais au passé. La nouvelle carte de santé, la carte à puce "e-card" est là et elle présente des avantages pour les patients, les médecins, les employeurs et même pour la caisse d'assurance maladie. Le système e-card crée un réseau haut débit de santé sur l'ensemble de l'Autriche et constitue en même temps l'infrastructure d'une série de projets consécutifs de pointe.

      8 millions d'assurés et presque 12 000 médecins ont été équipés
en 6 mois

      C'est le 30 mai 2005 qu'a été donné le coup d'envoi de l'avenir
électronique de la santé avec l'envoi dans toute l'Autriche des
cartes et avec l'équipement des cabinets médicaux de l'infrastructure
nécessaire à l'e-card (boîtier GINA, lecteur de cartes). Un semestre
plus tard, chaque Autrichien et chaque Autrichienne a désormais son
e-card en main. Un peu plus de 8 millions de cartes ont été envoyées
lors du premier envoi. Fin 2005, tous les 11 700 cabinets
conventionnés de l'assurance-maladie seront branchés sur le système
e-card. Le système e-card gère déjà quotidiennement de 280 000 à
350 000 contacts avec les patients.

      L'e-card est bien plus qu'une "feuille de soins électronique"

      Pour le patient, l'e-card est plus qu'une feuille de soins au
format de carte bancaire, elle est la clé du système de santé.

      Sont enregistrés sur l'e-card uniquement les données personnelles
du titulaire de la carte comme les nom et numéro de sécurité sociale,
mais aucune donnée de santé. Le système e-card effectue une
interrogation en ligne pour savoir si le patient est assuré auprès
d'une caisse d'assurance-maladie et si c'est le cas, demande le nom
de cette dernière.

      L'e-card est en plus prête à être utilisée en tant que "carte de
citoyen". L'Autriche est donc le premier pays du monde à distribuer
sur l'ensemble de son territoire une carte de citoyen électronique.
Chaque citoyen peut alors, après certification de son e-card,
utiliser les services électroniques des pouvoirs publics.

      Au dos de l'e-card se trouve la carte européenne d'assurance
maladie (CEAM). Elle remplace les feuilles de soins à l'étranger pour
le recours à des prestations médicales lors de séjours temporaires
(par exemple, lors de vacances) dans les États membres de l'UE, dans
les États de l'Espace économique européen et en Suisse.

      Particularités du système e-card autrichien

      L'avance de l'e-card autrichienne se révèle clairement à la
lumière de critères essentiels. Ses forces résident dans sa sécurité
(aucune donnée sensible enregistrée sur la carte), dans sa
fonctionnalité en tant que carte de citoyen et dans son potentiel
pour quantité d'applications futures dans le domaine de la santé.

      Pour plus d'informations, consultez http://www.chipkarte.at et
http://www.sozialversicherung.at

ots Orginaltext: Hauptverband der österreichischen
                          Sozialversicherungsträger
Internet:            www.presseportal.ch

Contact: Dieter Holzweber, porte-parole Fédération des institutions autrichiennes d'assurances sociales Tél: +43-1-71132-1122 E-Mail: dieter.holzweber@hvb.sozvers.at



Plus de communiques: Hauptverband der österreichischen Sozial

Ces informations peuvent également vous intéresser: