Nissan Switzerland

Nissan annonce des résultats records pour l'exercice 2000

Le bénéfice net de 331.1 milliards de yens respecte les premiers engagements du plan NRP

    Tokyo (ots) - Nissan Motor Co., Ltd. a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de l'exercice clos au 31 mars 2001. Pour le premier exercice complet de mise en oeuvre du Plan de Redressement de Nissan (NRP), la société a annoncé un bénéfice net consolidé après impôts de 331.1 milliards de yens (2.7 milliards d'US$, 3.0 milliards d'Euros).

    "Nissan est de retour. Le Plan de Redressement a produit la meilleure performance financière de l'histoire de la société, aussi loin que nous puissions la retracer de manière fiable," a déclaré Carlos Ghosn, Président de Nissan Motor Company. "Nous avons plus que triplé nos bénéfices d'exploitation, ramené la dette à son niveau le plus bas depuis quinze ans. Le Plan NRP est pleinement engagé et les collaborateurs Nissan sont stimulés et portés par les résultats qu'ils ont produits."

    L'endettement automobile net consolidé a reculé de 396 milliards de yens (3.2 milliards d'US$, 3.6 milliards d'Euros) tout au long de l'année et pour la première fois depuis quinze ans, il a été inférieur à 1 billion de yens, s'établissant à 953 milliards de yens (7.7 milliards d' US$, 8.7 milliards d'Euros).

    Nissan a annoncé des ventes nettes consolidées de 6.090 milliards de yens (49.1 milliards d'US$, 55.9 milliards d'Euros), en progression de 1.9% par rapport à l'exercice précédent. Cette progression représente plus qu'un triplement du bénéfice d'exploitation consolidé qui est passé de 82.6 milliards de yens l'année dernière à 290.3 milliards de yens (2.3 milliards d'US$, 2.7 milliards d'Euros). La marge opérationnelle consolidée de la société s'est établie à 4.75% du chiffre d'affaires net, soit un résultat supérieur à l'engagement prévu par le plan NRP de 4.50% pour l'exercice 2002, et ceci avec deux années d'avance.

    La société a réalisé ces résultats malgré l'impact négatif, estimé à 83.6 milliards de yens (674.2 millions d'US$, 767.0 millions d'Euros) des taux de change.

    "Nous ne sommes pas disposés à baisser la garde. Nous sommes passés de la salle des urgences à la salle de réveil," a affirmé M. Ghosn. "Nous sommes tout aussi passionnés par nos résultats actuels que par nos objectifs futurs."

    Ghosn a également dévoilé les orientations de Nissan pour la période postérieure au plan NRP couvrant les exercices 2003 à 2005. Les orientations ciblent une progression du volume total d'1 million d'unités, le plus haut niveau de rentabilité du secteur et l'élimination de la dette automobile nette de Nissan.

    Principaux Résultats Financiers Consolidés :

    Volumes des Ventes     Lorsque Nissan a annoncé le plan NRP, la société a précisé qu'elle n'avait prévu aucune croissance. Pourtant, durant l'exercice 2000, le volume global des ventes de Nissan a augmenté de 4.0%, passant de 2.530 millions à 2.632 millions  d'unités.

    Globalement, le volume a progressé sur tous les principaux marchés, à l'exception du Japon où Nissan a vendu 733.000 unités, ce qui représente un recul de 3.6%. En Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) le volume a augmenté de 5.3% pour atteindre 793.000 véhicules malgré le ralentissement économique enregistré par le marché des Etats-Unis durant le second semestre. Les ventes en Europe ont progressé de 3.5% par rapport à l'année dernière pour atteindre 533.000 unités. Les ventes sur les autres marchés mondiaux se sont élevées à 573.000 unités, soit une progression de 14.1%, notamment une progression de 28.3% au Mexique et une performance soutenue en Thailande et à Singapour.

    Chiffre d'affaires net     Le chiffre d'affaires net consolidé a atteint 6,090 milliards de yens (49.1 milliards d'US$, 55.9 milliards d'Euros), enregistrant une progression de 1.9% par rapport à l'année dernière. Sur une base constante, les changements de méthodes comptables et le périmètre de consolidation ont représenté une augmentation nette de 0.5%. Les autres facteurs principaux ayant contribué à la progression sont notamment l'impact net des volumes, du mix et des prix qui représente 4.7% au total, un résultat qui compense l'impact négatif des variations de change de 3.3%.

    Bénéfice d'Exploitation     Le bénéfice d'exploitation consolidé de Nissan sur la totalité de l'exercice a progressé, passant de 82.6 milliards de yens à 290.3 milliards de yens (2.3 milliards d'US$, 2.7 milliards d'Euros). Le résultat a ainsi plus que triplé par rapport à la performance de l'année dernière et permet de dégager une marge opérationnelle de 4.75%, comparée à 1.4% l'année dernière.

    Nissan a réduit ses coûts d'achat de 11% grâce à une mise en oeuvre rapide du plan NRP et à un travail en étroite relation avec les fournisseurs. Dans l'ensemble des fonctions et régions, la société a dépassé ses engagements de réduction des coûts.

    Malgré un repli du yen durant le dernier trimestre, les taux de change ont eu un impact négatif sur les bénéfices d'exploitation à hauteur de 83.6 milliards de yens (674.2 millions d'US$, 767.0 millions d'Euros). Alors que le yen a été en moyenne plus ferme que l'ensemble des devises durant l'exercice, l'impact négatif comprend 63.1 milliards de yens (508.9 millions d'US$, 578.9 millions d'Euros) provenant des monnaies européennes et 9.4 milliards de yens (75.8 millions d'US$, 86.2 millions d'Euros) provenant du Dollar U.S..

    Bénéfice Ordinaire     Le bénéfice ordinaire consolidé a progressé de 283.9 milliards de yens, passant d'une perte de 1.6 milliards de yens en 1999 à un bénéfice de 282.3 milliards de yens (2.3 milliards d'US$, 2.6 milliards d'Euros). Les dépenses hors-exploitation nettes ont reculé de 76.2 milliards de yens, et s'expliquent notamment par une baisse de 29.5 milliards de yens des coûts financiers nets qui sont tombés à 31.1 milliards de yens (250.8 millions d'US$, 285.3 millions d'Euros) tandis que Nissan a réduit l'endettement automobile net et réorganisé le financement autour de sources à moindre coût. Le bénéfice ordinaire comprend également 9,2 milliards de yens (74.2 millions d'US$, 84.4 millions d'Euros) de bénéfices provenant des filiales, notamment des fournisseurs nationaux.

    Bénéfices avant Impôts     Le Bénéfice net avant impôts a atteint 289.7 milliards de yens (2.3 milliards d'US$, 2.7 milliards d'Euros). Nissan a enregistré des bénéficies nets extraordinaires de 7.4 milliards de yens (59.7 millions d'US$, 67.9 millions d'Euros) et aucune autre charge pour restructuration n'a été constatée durant l'exercice 2000.

    Les intérêts minoritaires ont représenté une charge de 21.1 milliards de yens (170.2 millions d'US$, 193.6 millions d'Euros) suite à l'amélioration des bénéfices des sociétés consolidées par intégration globale mais non détenues en totalité par Nissan.

    Impôts sur les Bénéfices     Les impôts courants se sont élevés à 68.1 milliards de yens (549.2 millions d'US$, 624.8 millions d'Euros). Toutefois, la société a constaté un montant de 130,6 milliards de yens (1.1 milliards d'US$, 1.2 milliards d'Euros) au titre des impôts différés actifs.

    Bénéfice Net     Le bénéfice net consolidé après impôts a atteint 331.1 milliards de yens (2.7 milliards d'US$, 3.0 milliards d'Euros), soit une amélioration de 1.01 billion de yens par rapport à la perte de 684.4 milliards de yens enregistrée pour l'exercice 1999. Ceci est, de loin, le meilleur résultat de la société.

    Endettement et Situation Financière     Au 31 mars 2001, la dette automobile nette consolidée était de 953.0 milliards de yens (7.7 milliards d'US$, 8.7 milliards d'Euros), soit un recul de 396 milliards de yens par rapport aux 1.349 milliards de yens constatés à la clôture de l'exercice 1999. L'endettement net total comprenant les sociétés de financement des ventes était de 2.544 milliards de yens (20.5 milliards d'US$, 23.3 milliards d'Euros).

    Les fonds propres consolidés au 31 mars 2001 atteignaient 957.9 milliards de yens (7.7 milliards d'US$, 8.8 milliards d'Euros), soit une progression de 394.1 milliards par rapport aux 563.8 milliards de yens constatés au 31 mars 2000 après reclassification de l'ajustement pour conversion des fonds propres. Ces résultats ont permis à Nissan de proposer un dividende de 7 yens par action. Le ratio capitaux empruntés / capitaux propres net automobile s'est établi à 1, ce qui représente une nette amélioration par rapport au ratio de 2.4 constaté en 1999 et le plus faible ratio constaté depuis 1989.

    Perspective     Nissan a émis la perspective suivante pour l'exercice clos au 31 mars 2002 prenant en compte les risques et opportunités.

    Les risques pour l'exercice comprennent la menace d'une poursuite du ralentissement du secteur automobile mondial et le potentiel d'augmentation des moyens commerciaux.

    Les opportunités comprennent des taux de change potentiellement plus favorables que prévu. Toutefois, la plus grosse opportunité pour l'exercice réside dans la forte mise en oeuvre du plan NRP.

    Sur la base de ces perspectives, Nissan a émis auprès de la Bourse de Tokyo (Tokyo Stock Exchange) une prévision pour l'exercice clos au 31 mars 2002 du chiffre d'affaires consolidé de 6.300 milliards de yens, de bénéfice d'exploitation de 350 milliards de yens, de bénéfice ordinaire de 290 milliards de yens et de bénéfice net de 330 milliards de yens. La société à également indiqué que la dette automobile nette consolidée devrait atteindre moins de 850 milliards de yens à la fin de la période.

    Remarque: Les montants exprimés en US$ et en Euros dans le présent communiqué de presse ont été convertis, à des fins de compréhension uniquement, aux taux de 124 yens = 1 US$ et 109 yens = 1 Euro, soit les taux de change approximatifs constatés le 31 mars 2001.

ots Originaltext: Nissan Motor (Schweiz) AG
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Madeleine Baumann
Manager Press/Public Relations
Nissan Motor (Schweiz) AG
Bergermossstrasse 4
8902 Urdorf
Tél. +41 1 736 56 91
Fax +41 1 734 44 25
E-mail: mbaumann@nissan.ch
Internet: www.nissan.ch
[ 011 ]



Plus de communiques: Nissan Switzerland

Ces informations peuvent également vous intéresser: