Allianz Suisse

Allianz Suisse: le vendredi 13, un jour (de sinistres) comme les autres

Wallisellen (ots) -

- La plupart des accidents ont lieu le lundi et le vendredi 
- Le vendredi 13 se situe dans la moyenne à long terme 
- Allianz Suisse a évalué les accidents par collision sur une période
  de dix ans 

Entouré de mythes et de légendes, le vendredi 13 représente pour certains le jour de malchance par excellence. Que son origine soit chrétienne, parce que le Christ a été crucifié un vendredi, ou babylonienne, le chiffre 13 étant jadis déjà considéré comme un chiffre maudit, une chose est sûre: l'année compte 12 mois et le jour et la nuit, 12 heures. Et le chiffre 13 détruit cet équilibre. Les tentatives d'explication sont légion, de même que les livres et les long-métrages sur le sujet. Cette année ne compte pas moins de 3 jours de «malchance», de quoi faire frissonner les superstitieux, qui y réfléchissent alors à deux fois avant de sortir de chez eux, de peur qu'il ne leur arrive un malheur. Une peur infondée selon les statistiques des sinistres d'Allianz Suisse. «Pour les assureurs, le vendredi 13 est un jour de sinistres comme tous les autres», affirme avec bon sens Jörg Zinsli, responsable Sinistres d'Allianz Suisse. Dans ce contexte, Allianz Suisse s'est penchée sur les cas de collision assortis d'une date de sinistre précise sur une période de dix ans, évaluant ainsi 35 000 cas par an en fonction des jours de la semaine.

Le lundi et le vendredi sont particulièrement dangereux

En moyenne 92 cas de collision sont annoncés quotidiennement à Allianz Suisse, tous les jours de la semaine confondus. Un examen plus approfondi révèle cependant des différences significatives, et notamment une conclusion qui confortera les paraskevidékatriaphobes dans leur superstition, à savoir que le vendredi présente un taux d'accident nettement plus élevé que les autres jours de la semaine. Le lundi arrive en tête du classement, avec 112,4 cas de collision en moyenne, suivi du vendredi, avec 103,2 cas. Le samedi et le dimanche sont les jours où ont lieu le moins d'accidents, avec respectivement 83,1 et 51,8 collisions. Le mardi (99,7 collisions), le mercredi (100 collisions) et le jeudi (97,4 collisions) occupent le milieu du classement. Encore une fois, Jörg Zinsli a une explication tout à fait rationnelle: «Il y a simplement beaucoup plus de trafic ces jours-là, quand les gens retournent au travail le lundi ou partent en week-end le vendredi. La probabilité de survenance d'un accident augmente en conséquence.» Le mythe du vendredi 13 serait-il donc totalement infondé? «La réponse est clairement "Oui" du point de vue des assureurs», conclut Jörg Zinsli. En effet, sur la période de dix ans étudiée, les vendredis 13 totalisaient en moyenne 104,0 collisions, atteignant ainsi la valeur moyenne de tous les vendredis (103,2 cas) - soit une hausse de seulement 0,77%. Il n'y a donc aucune raison de s'inquiéter.

Prudence et prévoyance sont donc de rigueur chaque jour sur la route.

Contact:

Hans-Peter Nehmer
Téléphone: 058 358 88 01
courriel: hanspeter.nehmer@allianz.ch

Bernd de Wall
Téléphone: 058 358 84 14
courriel: bernd.dewall@allianz.ch


Plus de communiques: Allianz Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: