Allianz Suisse

Allianz Suisse: risque du transport de vélos électriques

Allianz Suisse: risque du transport de vélos électriques
Crash-test d' Allianz / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100008591 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Allianz Suisse"

Wallisellen (ots) -

- Vélos à assistance électrique souvent trop lourds pour les 
  porte-vélos standard 
- Transport plus sûr à l'arrière de la voiture que sur le toit 
- Risque de sécurité accru sur la route 

Les vélos à assistance électrique (VAE) ont toujours autant de succès en Suisse, à tel point qu'à l'heure actuelle, près d'un vélo sur six est équipé d'un moteur électrique. Et la tendance est en forte hausse. Or, comme en témoigne un crash-test du Centre technologique Allianz (CTA), le poids des VAE, bien plus élevé que celui des vélos traditionnels, peut poser problème lors du transport.

Un grand nombre de porte-vélos commercialisés ne sont pas vraiment adaptés au transport des VAE, qu'il soient montés sur le toit ou sur des boules d'attelage. En effet, le moteur électrique, la batterie et le cadre renforcé font que la plupart d'entre eux pèsent plus de 20 kg et sont donc bien plus lourds que les bicyclettes classiques. La charge maximale des porte-vélos est donc vite dépassées s'ils transportent uniquement des VAE.

C'est ce que révèle une série de tests effectués par le Centre technologique Allianz (CTA). «Les propriétaires de vélos qui partent en vacances ou en excursion sont nombreux à transporter leurs VAE sur leur porte-vélos classique, et ce, sans tenir compte de leur poids», déclare Jörg Zinsli, responsable Sinistres d'Allianz Suisse. «Sollicités à l'extrême, les systèmes de porte-vélo classiques atteignent rapidement leurs limites dans des situations aussi banales que des manoeuvres d'évitement ou de freinage ou encore en cas de conduite sur des chaussées en mauvais état et peuvent mettre sérieusement en danger les autres usagers de la route.»

Crash-tests avec des porte-vélos sur boule d'attelage

Trois VAE de 26,8 kg chacun (batterie incluse) ont été montés sur des porte-vélos sur boule d'attelage pouvant supporter une charge de 45 kg maximum (trois vélos de 15 kg chacun), entraînant une surcharge de 35,4 kg pour le système de fixation. Durant la simulation d'une manoeuvre d'évitement à 50 km/h, le cadre du premier VAE s'est tordu sur la boule d'attelage. Résultat: arrière du véhicule enfoncé et feux arrières détruits.

Lors des tests de conduite réalisés sur des parcours accidentés (bosses, nids de poule, chemins de terre), le bras de fixation du dernier VAE a rompu de sorte que les vélos n'étaient plus maintenus que par des sangles. À l'issue des tests, la conduite a dû être interrompue pour des raisons de sécurité: un VAE, voire le porte-vélos tout entier risquait de se détacher du véhicule.

Crash-tests avec des porte-vélos sur le toit

Deux VAE (sans batterie) d'un poids de 24,5 kg chacun ont été fixés sur le toit d'une voiture au moyen de deux systèmes de fixation de stabilité différente. Le premier système, plus robuste, pouvait supporter un vélo de 20 kg maximum alors que le second affichait une capacité charge maximale de 15 kg. Un essai de choc frontal réalisé à 50 km/h a révélé que le système de fixation moins solide n'avait pas pu maintenir le VAE; les éléments de fixation ont rompu et le vélo a été projeté vers l'avant. Le système le plus robuste est resté fixé au vélo, mais est tombé du toit avec le VAE.

Modèles sur boule d'attelage plus adaptés

Les tests ont montré que les porte-vélos montés sur boule d'attelage sont nettement plus adaptés au transport de VAE par rapport aux modèles de toit. «Avec des fixations de toit, en cas d'accident, les vélos risquent de s'envoler de manière incontrôlée, ce qui est très dangereux», affirme Jörg Zinsli, qui recommande de s'assurer que le porte-vélos peut supporter la charge des VAE avant de prendre la route. Il est également conseillé de faire régulièrement des pauses durant le trajet pour vérifier tous les éléments de fixation.

Note à la rédaction: la vidéo du crash-test d'Allianz peut être téléchargée sur www.safetyfirst.tv/kategorien/sicherheit-service.

Contact:

Hans-Peter Nehmer
responsable Communication d'entreprise
Téléphone: 058 358 88 01
courriel: hanspeter.nehmer@allianz.ch

Bernd de Wall
porte-parole Senior
Téléphone: 058 358 84 14
courriel: bernd.dewall@allianz.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: