Allianz Suisse

Allianz Suisse: des véhicules d'occasion qui se révèlent souvent défectueux

Zurich (ots) - Plus de 500'000 véhicules d'occasion changent de mains chaque année en Suisse. Le fait est qu'un tiers de ces véhicules présentent au moins une défaillance, essentiellement de type électronique, dans les six mois suivant l'achat. C'est ce qui ressort des statistiques établies par Quality1, le principal fournisseur de garanties du marché helvétique, une filiale d'Allianz Suisse.

Les occasions ont toujours la cote. Les ménages suisses investissent en moyenne quelque 25'000 francs dans leur voiture. Un achat qui une fois réalisé, se révèle souvent source de problèmes En effet, un tiers des véhicules d'occasion présentent au moins une défaillance dans les six mois suivant l'acquisition. C'est ce qui ressort des statistiques établies par Quality1, le principal fournisseur de garanties de Suisse. Le portail de cette filiale d'Allianz Suisse, sise à Bubikon, enregistre une déclaration de sinistre toutes les 90 secondes, soit près de 50'000 par an. Le montant moyen des sinistres s'élève à environ 1000 francs, un chiffre qui tend à augmenter.

Des sinistres d'origine électronique de plus en plus nombreux

«Près d'un quart des sinistres sont d'origine électronique», constate Michael Rohrer, CEO de Quality1. «La qualité des véhicules augmente sans cesse, à la mesure de la technologie, toujours plus complexe. Par ailleurs, les composants ne sont souvent pas directement visibles, ce qui rend le dépannage plus difficile et augmente le coût des réparations. Outre les pannes électroniques, ce sont principalement des problèmes de moteur ou de transmission ou encore des défaillances du système de carburation qui sont les premières causes de sinistres, selon les statistiques de Quality1. Compte tenu de la fréquence élevée des changements de modèles et de la grande diversité des moteurs, le montant moyen des sinistres liés à une panne de moteur est d'environ 7500 francs. Les sinistres peuvent donc vite coûter cher.

Un marché des assurances de garantie en plein essor

M. Rohrer recommande donc de vérifier si le vendeur offre une garantie avant d'acquérir un véhicule d'occasion. Si ce n'est pas le cas, l'acheteur devra prendre en charge le coût des sinistres survenant après la vente du véhicule. Les exigences des clients vont croissant, entraînant également le développement du marché des assurances de garantie. Avec quelque 88'000 polices souscrites l'an dernier et un chiffre d'affaires d'environ 45 millions de francs, soit une part de marché d'environ 50%, Quality1 est le leader incontesté du marché suisse dans le domaine des garanties offertes pour les voitures neuves et les occasions. Quelque deux tiers des couvertures souscrites sont des garanties totales. Selon M. Rohrer, le marché suisse enregistre une croissance de 5 à 10% par an. Il estime ainsi que l'entreprise, forte d'un portefeuille clients comptant environ 4000 garages et concessionnaires, est très bien pourvue, d'autant plus qu'elle s'appuie sur une large palette de services: prise en charge du sinistre dans les 15 minutes, paiement dans un délai de 10 jours. Avec une garantie totale, maintenance et service compris, la filiale d'Allianz Suisse continuera de gagner des parts de marché.

Contact:

Hans-Peter Nehmer
Tél.: +41/58/358'88'01
E-Mail: hanspeter.nehmer@allianz-suisse.ch

Bernd de Wall
Tél.: +41/58/358'84'14
E-Mail: bernd.dewall@allianz-suisse.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: