Allianz Suisse

Allianz Suisse: forte augmentation des feux d'appartements durant les fêtes

Zurich (ots) - Pour les seuls mois de décembre et janvier, Allianz Suisse enregistre plus de 60% de dommages incendie de plus que pendant le reste de l'année. Autre source de danger en période de Noël: le transport des sapins. Voici nos astuces pour profiter au mieux de ce temps de joie et de retrouvailles. Les branches de sapins, la lumière des bougies et l'agréable feu de cheminée: dans de nombreux foyers, la joie grandit à l'approche de Noël et du passage à la nouvelle année. Mais il en va de même du risque de feux d'appartements. À elle seule, Allianz Suisse a enregistré 93 sinistres incendie dans des maisons et des appartements au cours des mois de décembre et janvier l'année dernière, avec parfois des dommages corporels et matériels graves qui peuvent dépasser les 100'000 francs. À titre de comparaison : il y a eu en moyenne 58 sinistres incendie au cours des mois de février à novembre. Le nombre de ces dommages autour de Noël et du nouvel an dépasse ainsi de plus de 60% celui des dix autres mois. Des astuces simples pour éviter les incendies «Plus les couronnes de l'Avent et les arbres de Noël restent longtemps dans des pièces chauffées, plus ils deviennent secs et facilement inflammables», souligne ainsi Jörg Zinsli, responsable Sinistres d'Allianz Suisse. La règle d'or est donc la suivante: ne jamais laisser des bougies allumées sans surveillance, notamment en présence d'enfants ou d'animaux domestiques. De plus, une distance suffisante doit être maintenue entre les objets inflammables, tels que les rideaux et les tapis. L'équilibre et la stabilité de l'arbre de Noël doivent être garantis. Pour éviter que celui-ci ne se dessèche trop vite, on peut mettre de l'eau dans son support. Si, malgré toutes ces précautions, un incendie se déclare, fermer portes et fenêtres et appeler immédiatement les pompiers (numéro d'urgence 118). Mon beau sapin À quoi ressemblerait une fête de Noël sans un bel arbre richement décoré? Pour choisir un sapin, on voit généralement les choses en grand. Mais comment faire pour transporter l'objet d'apparat? S'il est mal chargé dans la voiture, un tel géant peut en effet mettre en danger le conducteur et les autres usagers de la route, préviennent les experts du Centre technologique Allianz. Il ne faut en aucun cas installer l'arbre en travers dans la voiture et laisser pendre ce qui dépasse par la fenêtre latérale. Il est tout aussi peu recommandé et par ailleurs extrêmement dangereux de l'installer tant bien que mal sur le toit et de le tenir d'une main en route. La visibilité et la capacité de réaction du conducteur ne doivent absolument pas être limitées. La bonne solution est donc d'utiliser une galerie ou une voiture plus grande et de transporter le conifère bien attaché. L'objet peut dépasser de 1,5 mètre du coffre ouvert ; mais à partir d'un mètre, il faut toutefois installer un fanion rouge d'avertissement. Voilà les quelques conseils à suivre pour rapporter le sapin à la maison en toute sécurité et éviter qu'un fâcheux incident ne vienne gâcher la fête de Noël. ots Originaltext: Allianz Suisse Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Hansjörg Leibundgut Communication Allianz Suisse Mobile: +41/79/300'71'52 E-Mail: hansjoerg.leibundgut@allianz-suisse.ch Bernd de Wall Communication Allianz Suisse Tél.: +41/58/358'84'14 E-Mail: bernd.dewall@allianz-suisse.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: