SGV / USAM

L'Union suisse des arts et métiers accentue sa lutte contre la bureaucratie et les nouvelles taxes

    Berne (ots) - La lutte contre les charges administratives exagérées et les nouveaux impôts et taxes reste au centre des préoccupations de l'Union suisse des arts et métiers qui s'est une fois de plus montrée combative lors de sa conférence de presse annuelle.

    Edi Engelberger, conseiller national et président de l'USAM, a mentionné dans son bilan annuel les progrès obtenus dans le domaine de l'imposition des entreprises, de la modernisation du cautionnement des arts et métiers ainsi que la lutte menée avec succès contre le durcissement des dispositions dans le domaine de la sécurité au travail. Il a également reconnus sans réserve que la défaite essuyée le 26 novembre lors de la votation relative à la nouvelle loi sur les allocations familiales a été "très amère".  Au moins, le référendum lancé par l'USAM a poussé au retrait de l'initiative populaire de Travail.Suisse, qui aurait occasionné encore davantage de dommages pour l'économie. M. Engelberger a encore souligné que dans son travail journalier, le combat contre la bureaucratie représentait la tâche centrale de l'USAM. "Rares sont les victoires spectaculaires sur ce front, mais les frustrations sont nombreuses et le travail long et fastidieux. Je suis pour cette raison particulièrement heureux que nous ayons pu, grâce à nos interpellations parlementaires, faire bouger le Conseil fédéral, qui a publié l'ordonnance sur la coordination de la politique de la Confédération en faveur des PME, dont le but est de simplifier leur vie quotidienne."

    Pierre Triponez, conseiller national et directeur de l'USAM a quant à lui présenté les priorités de l'USAM pour l'année 2007. La campagne contre l'initiative populaire "pour une caisse maladie unique et sociale" est tout particulièrement d'actualité. Il s'agit par là d'empêcher de nouvelles charges fiscales pour la classe moyenne et un renchérissement drastique de la santé publique. L'USAM dit oui à la 5e révision de l'AI: elle ne soutiendra cependant une augmentation temporaire de la taxe sur la valeur ajoutée afin d'assainir les finances de l'AI que lorsque la 5e révision de l'AI entrera effectivement en vigueur. Les arts et métiers s'inquiètent des problèmes toujours plus fréquents en matière d'approvisionnement en électricité. "L'USAM ne s'oppose fondamentalement pas à la construction d'usines combinées à gaz; celles-ci ne doivent cependant pas remplacer les centrales nucléaires, qui ne rejettent pas de CO2", constate M. Triponez. La poursuite de l'exploitation et le renforcement de l'énergie nucléaire ne doivent pour cette raison pas seulement être envisagés comme une option pour l'avenir, mais comme "une obligation absolue"! Le directeur de l'USAM a également été très clair concernant les relations avec les syndicats. En tant qu'union faîtière des PME, l'USAM considère qu'un bon partenariat social entre les organisations du travail et les syndicats reste une base précieuse pour un développement prospère de l'économie. "Raison pour laquelle, la radicalisation croissante d'une partie des syndicats nous préoccupe et nous déconcerte", selon M. Triponez, soulignant encore: "Nous n'accepterons pas que certains milieux des syndicats empoisonnent le dialogue avec des exigences irréalistes, un discours provocateur ainsi que des statistiques faussées".

    Dans l'intérêt des petites et moyennes entreprises de notre pays, l'USAM mettra tout en oeuvre afin d'éviter si possible l'augmentation et l'extension prévues de la RPLP, afin que les PME, et surtout les micro-entreprises, soient exemptées des redevances liées aux droits d'auteur, pour certaines totalement exagérées, et afin que la loi sur l'assurance-accident fasse l'objet d'une révision sans tabous.

ots Originaltext: USAM
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Edi Engelberg
conseiller national
président de l'USAM
Mobile: +41/79/340'46'76

Pierre Triponez
conseiller national
directeur de l'USAM
Tel.: +41/31/380'14'14

Patrick M. Lucca
responsable de la communication de l'USAM
Tel.:    +41/31/380'14'42
Mobile: +41/79/464'38'59



Plus de communiques: SGV / USAM

Ces informations peuvent également vous intéresser: