Welt-Allergie-Kongress 2005

Journée mondiale de l'allergie: 8 juillet 2005 - Allergies en progression

MUNICH, Allemagne (PRNewswire/ots) - Les maladies allergiques, comme le rhume des foins, l'asthme et la neurodermite, ont tellement progressé dans le monde entier depuis ces dernières décennies que les experts parlent de circonstances proches de l'épidémie. Ainsi, une personne sur quatre souffre de rhume des foins en Allemagne. Par ailleurs, environ 22 % de la population mondiale souffrent de rhinite allergique , pour reprendre l'expression des spécialistes. Le président de la WAO (World Allergy Organization (Organisation mondiale contre le allergies), le professeur Carlos E. Baena-Cagnani, originaire d'Argentine, estime que 300 millions de personnes dans le monde sont asthmatiques. En Allemagne, jusqu'à 4,4 % des adultes et entre 3 et 7 % des enfants et des adolescents souffrent d'asthme, lequel est causé dans 85 % des cas par une allergie. "Jusqu'à présent, nos recommandations de prévention contre les allergies ont incapables des stopper la progression des maladies allergiques. Il est d'autant plus important que nous continuions à intensifier les efforts de recherche portant sur la carence d'allergènes et l'action préventive des facteurs de protection", a déclaré le Professeur Ulrich Wahn, Président de l'EAAC (European Academy of Allergy and Clinical Immunology -Académie européenne d'allergie et d'immunologie clinique) à Munich. Perte en qualité de vie Les allergies ne sont pas des maladies sans gravité. En Allemagne, 2 700 personnes meurent d'asthme chaque année, pour une mortalité mondiale de plus de 180 000 individus. Par ailleurs, les affections allergiques altèrent significativement la qualité de vie. La vie sociale en pâtit, les enfants ont souvent des difficultés scolaires et le travail des adultes s'en trouve fréquemment affecté puisque cela peut aller jusqu'à l'inaptitude au travail. En dehors de la modification radicale du mode de vie des patients, les affections allergiques ont des répercussions économiques extrêmes. Ainsi, le coût total du rhume des foins avoisine les 16,5 milliards d'euros. Les coûts annuels imputables à l'asthme s'élèvent à 10,5 milliards d'euros rien qu'aux Etats-Unis. Il est donc grand temps de réagir, car l'importance des affections allergiques reste toujours sous-estimée. Prise de conscience plus aigu' du problème "Les allergies constituent l'épidémie du XXIe siècle, nous devons faire en sorte que la prise de conscience de ce problème s'intensifie", a déclaré aujourd'hui à Munich le Professeur Carlos E. Baena-Cagnani, président de la WAO. Pour cette raison, le 8 juillet a été déclaré Journée mondiale de l'allergie. Celle-ci s'intéressera au projet animé par l'OMS et la WAO "Prévention des allergies et de l'asthme allergique". Cette journée a comme objectif de contribuer à une prise de conscience plus aigu' des allergies à un niveau plus large tout en diffusant des informations fiables sur la prévention des affections allergiques et en soulageant leurs progressions. Les informations communiquées s'adressent aussi bien aux médecins qu'aux patients, mais également aux personnes saines. "Le bien-être des patients nous tient à coeur", tel est le sentiment du Professeur Johannes Ring de l'Université technique de Munich, organisation hôte du congrès mondial sur les allergies dans le palais des congrès de Munich. En collaboration avec des psychologues, des pédagogues et des représentants des associations de patients, le Professeur travaille à un programme de formation des patients. "Nous devons rendre capables les patients de mieux prendre en charge leur maladie" continue le Professeur Ring. Plus un patient sait de choses sur sa maladie, plus grandes sont ses chances d'avoir une qualité de vie intacte et de pouvoir travailler. "Nous devons faire en sorte que chaque patient devienne son propre médecine", a expliqué le Professeur Ring. Le président de l'EAACI, le Professeur Wahn, espère que la Journée mondiale de l'allergie contribuera à ce que les maladies allergiques fassent l'objet d'une prise de conscience plus aigu' au niveau public. "J'imagine que d'ici à 10 ans beaucoup de questions, qui nous occupent aujourd'hui au cours de la Journée mondiale de l'allergie, auront reçu une réponse. Je suis convaincu que nous aurons alors des solutions pour de nombreux problèmes dans le domaine de l'allergie et que nous serons parvenus à stopper l'épidémie." ots Originaltext: Congrès mondial sur les allergies 2005 Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: MasterMedia GmbH Bodelschwinghstr. 17 D-22337 Hamburg Tél. +49-(0)40507113-35 Fax +49-(0)40591845 E-Mail: loncar@mastermedia.de Congrès mondial sur les allergies 2005 MasterMedia GmbH Tél. +49-(0)40507113-35 Fax +49-(0)40591845 E-Mail: loncar@mastermedia.de

Ces informations peuvent également vous intéresser: