PwC

Financial Services: le numérique indispensable à la croissance

Zurich (ots) - Dans l'industrie financière, les CEO misent toujours plus sur le progrès technologique pour optimiser l'expérience client et l'efficience opérationnelle. Dans le secteur bancaire et celui des capitaux, 79 % des CEO redoutent toutefois les cybermenaces et l'insuffisante sécurité des données. Dans celui des assurances, 91 % des CEO voient dans l'excès de réglementation l'un des freins majeurs à la croissance. C'est dans la gestion d'actifs que les CEO sont les plus confiants quant aux perspectives de leur entreprise pour les douze mois à venir (88 %). Tels sont les résultats de la « 18th Annual Global CEO Survey 2015 » que PwC a effectuée pour l'industrie financière en menant 410 interviews de CEO dans 54 pays.

Selon l'étude mondiale annuelle « Global CEO Survey », 88 % des CEO du secteur de la gestion d'actifs restent confiants quant à la marche des affaires de leur entreprise pour les douze prochains mois. Avec 43 %, le taux d'optimisme est moins important dans le secteur bancaire et des capitaux. Dans le secteur des assurances, 61 % sont préoccupés par les défis à venir, alors que 59 % d'entre eux croient à de meilleures chances d'avenir qu'il y a trois ans.

Le numérique pour impulser l'efficience opérationnelle

Les CEO de l'industrie financière tirent profit du potentiel offert par le numérique. Dieter Wirth, responsable Suisse Asset Management, le formule en ces mots : « Les techniques numériques améliorent l'expérience client, optimisent les analyses de données et accroissent l'efficience opérationnelle. Avec son franc fort et sa réputation de site de production cher, la Suisse se doit d'exploiter à son avantage les chances du numérique. D'ici 2020, nous ne pourrons plus nous passer des techniques numériques ». Aujourd'hui déjà les CEO du secteur des assurances (90 %) et de la gestion d'actifs (88 %) accroissent l'efficacité de leur fonctionnement grâce à ces techniques.

La menace de la surréglementation et de la cybercriminalité

Les CEO tant du secteur des assurances (91 %) que du secteur bancaire et des capitaux (89 %) voient dans l'excès de réglementation l'un des facteurs qui risquent le plus de freiner la croissance.

La rapidité de l'ère numérique représente également un défi. Quant à la criminalité croissante sur Internet et à la sécurité des données, elles sont un sujet de préoccupation pour 79 % des CEO du secteur bancaire et des capitaux et pour 63 % de ceux de la gestion d'actifs.

Enfin, le manque de main-d'oeuvre qualifiée inquiète les CEO de la gestion d'actifs (68%) et du secteur des assurances (71%). Ils sont 67 % dans la gestion d'actifs à souhaiter la mise en place d'un système fiscal compétitif et efficient à l'échelle internationale.

Contact:

Dieter Wirth
Responsable Asset Management, PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/dieterwirth
dieter.wirth@ch.pwc.com

Claudia Sauter
Head of PR & Communications, PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/claudiasauter
claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: