PwC

PwC renforce sa position de numéro un en Suisse et dans le monde: efficacité accrue, capacité d'innovation et investissements dans les compétences des collaborateurs

Zurich (ots) - La société d'audit et de conseil PwC Suisse a réalisé un produit d'honoraires brut de 742 millions de CHF (+4%) au cours de l'exercice 2011/12 (arrêté au 30 juin 2012).Le produit d'honoraires du réseau mondial de PwC ressort quant à lui à 31,5 milliards de USD, soit une croissance de 8%. PwC renforce ainsi encore sa position de leader en Suisse et dans le monde. Afin de soutenir sa croissance qualitative, PwC Suisse investit 10 % de son produit d'honoraires brut dans la formation et le perfectionnement de ses 2768 collaborateurs issus de 60 nations différentes. Parmi ses quelque 13.000 clients en Suisse, 8000 sont des PME. PwC compte par ailleurs 80% de toutes les entreprises cotées en Suisse au nombre de ses clients, et 42 % de toutes les entreprises cotées à la SIX Swiss Exchange lui confient leur audit externe. Pour les PME également, PwC est la société d'audit et de conseil leader de Suisse.

Le produit d'honoraires brut de PwC Suisse a augmenté de 4% pendant l'exercice 2011/12 pour atteindre 742 millions de CHF (2010/11: 716 millions de CHF). 383 millions de CHF proviennent de la division Audit (2010/11: 378 millions de CHF), 247 millions de CHF de la division Conseil juridique et fiscal (2010/11: 236 millions de CHF) et 112 millions de CHF de la division Conseil économique (2010/11: 102 millions de CHF). Urs Honegger, CEO de PwC Suisse, déclare: «Notre objectif est d'accroître encore notre avance en tant que numéro un des sociétés d'audit et de conseil en Suisse en mettant l'accent sur la qualité et l'efficacité. Durant l'exercice 2011/12, PwC a réalisé en Suisse des progrès durables sur le plan des critères stratégiques définis au plan mondial (produit d'honoraires, collaborateurs, marque et qualité). L'orientation sur la clientèle, de nouvelles prestations et des processus standardisés nous ont permis d'atteindre une croissance supérieure à celle du marché dans son ensemble. En outre, nous avons créé les bases nous permettant d'influencer positivement l'évolution des marges dans le futur et de procéder aux investissements nécessaires dans les thèmes d'avenir.»

Selon le «Brand Health Index» (BHI) - enquête indépendante réalisée sur le secteur - PwC Suisse a pu à nouveau creuser significativement l'écart avec son concurrent le plus proche en 2012. PwC bénéficie de loin de la meilleure image parmi les «Big Four» eu égard à la force de la marque. Sur le plan mondial aussi, PwC s'est établie en tant que numéro un de la branche.

Dans son travail, PwC continuera à mettre l'accent sur les relations avec la clientèle et une collaboration optimale de ses collaborateurs, générant ainsi de la valeur pour ces deux groupes: «Nous poursuivons la «PwC Experience», notre programme culturel et de qualité des services,» affirme Markus R. Neuhaus, président du Conseil d'administration de PwC Suisse et membre du directoire du réseau mondial PwC. «Le «People Engagement Index », que nous établissons chaque année dans le cadre d'un sondage des collaborateurs réalisé à l'échelle mondiale, montre à quel point ce message est bien ancré.» Au sein du réseau mondial, PwC Suisse figure dans les premières places du classement en ce qui concerne l'engagement des collaborateurs. PwC souhaite par ailleurs renforcer encore sa collaboration avec les sociétés du réseau mondial: «Nous entendons concentrer de manière ciblée les compétences de nos collaborateurs spécialisés. La coopération englobe également, outre les services en amont, la formation et le perfectionnement ainsi que la centralisation de certaines prestations », explique Markus R. Neuhaus.

Acteur de la vie économique

En sa qualité de plus grande entreprise de services professionnels, en Suisse comme dans le monde, PwC est un acteur important de la vie économique. Cela implique une responsabilité, que PwC assume pleinement. PwC Suisse s'efforce de mettre ses compétences et son influence au service de la Suisse et de son économie, et vise ainsi à la renforcer encore à l'avenir. Urs Honegger: «La Suisse doit s'engager dans la bonne voie à différents égards. Nous considérons que son rôle à l'échelle internationale au sein du concert des nations, la force de sa monnaie, l'avenir de la place financière et les initiatives en faveur de son pôle industriel font partie des principaux défis». PwC inscrit le développement de nouvelles solutions pour les entreprises suisses dans le contexte de ces défis. Les aspects touchant au positionnement futur de la Suisse en tant que «place fiscale» et la vague de réglementations qui touche l'économie tout entière sont particulièrement pertinents et importants. «La Suisse doit faire bloc pour ce qui a trait à son attractivité fiscale et à l'élaboration de nouvelles réglementations qui devront faire leurs preuves et montrer qu'elles apportent durablement une valeur ajoutée à la société et à l'économie», déclare Markus Neuhaus.

Audit: qualité et efficacité

La division Audit a réalisé un produit d'honoraires brut de 383 millions de CHF au cours de l'exercice 2011/12. La qualité de l'audit constitue une priorité absolue. Urs Honegger relève à ce propos: «L'indépendance et l'intégrité de chacun de nos auditeurs et le comportement de nos collaborateurs à l'égard des clients et dans leurs relations entre eux constituent autant d'aspects prioritaires. Afin de garantir des audits de qualité, il est toutefois également indispensable de pouvoir s'appuyer sur un solide système de contrôle qualité.» PwC s'efforce en même temps de structurer les audits de façon à en accroître l'efficacité: le logiciel d'audit AURA y contribue au même titre que la centralisation des activités administratives. Au sujet de la régulation croissante du secteur, Urs Honegger souligne: «Nous saluons tout changement dans le domaine de l'audit de nature à renforcer la qualité et l'efficacité des contrôles et servant aux entreprises à mieux se positionner et communiquer. En revanche, nous sommes clairement opposés à des évolutions qui occasionnent en premier lieu des charges supplémentaires, à l'instar de la rotation obligatoire de l'organe de révision, de l'obligation d'avoir deux organes de révision par société ou d'une stricte séparation des activités d'audit et de conseil. La réglementation en tant que telle doit déjà générer une plus-value.»

Priorité à l'extension de l'offre de conseil intégrée

Le Conseil juridique et fiscal a réalisé durant l'exercice 2011/12 un produit d'honoraires brut de 247 millions de CHF, ce qui correspond à une croissance de 5 %. Urs Honegger précise: «Le secteur de la finance connaît des besoins de conseil élevés pour la mise en oeuvre de prescriptions réglementaires telles que le FATCA ou l'impôt libératoire. La demande des grandes entreprises industrielles est constante en vue de l'optimisation de leur chaîne de création de valeur, notamment en ce qui concerne les aspects fiscaux et de nouveaux modèles de prix de transfert. PwC peut apporter une valeur ajoutée optimale à ses clients à travers son offre de services en matière de droit fiscal, ainsi que ses compétences en informatique, en stratégie et en conseil pour les questions opérationnelles. Le conseil juridique fait également partie de cet éventail de prestations.»

Croissance des activités de conseil économique grâce aux projets de transformation

La division Conseil économique a réalisé durant l'exercice 2011/12 un produit d'honoraires brut de 112 millions de CHF, en hausse de 10%. «En matière de consulting, nous sommes associés aux grands projets de transformation » déclare Urs Honegger. «C'est dans ce domaine que nous pouvons mettre en oeuvre toute la gamme de nos prestations de service - des finances à la communication, en passant par le design organisationnel - ce qui représente un réel avantage concurrentiel.» Durant l'exercice en cours, PwC proposera des prestations de conseil novatrices, intégrant la tendance au numérique et la multiplication des plateformes de médias sociaux.

Contact:

Claudia Sauter
Communications Director
PwC Suisse
E-Mail : claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: