PwC

Etude de PwC: "La volatilité des marchés assombrit le climat des IPO"
IPO Watch Europe Survey, Q4 2011

Zurich (ots) - La dernière étude PwC «IPO Watch Europe Survey, Q4 2011» montre un recul des introductions en Bourse en Europe au quatrième trimestre 2011, tant en termes de nombre que de volume. Ainsi le nombre d'IPO (Initial Public Offerings) a reculé de 121 à 78. Le volume d'émissions a également faibli au dernier trimestre, passant de EUR 9370 millions à EUR 866 millions. La Bourse suisse n'a enregistré aucune nouvelle introduction.

La crise de la dette européenne et les craintes de récession pèsent sur le climat des IPO en Europe en ce début d'année 2012 également. Durant le dernier trimestre 2011, tant le nombre que le volume des introductions en Bourse ont chuté. D'octobre à fin décembre 2011, 78 introductions en Bourse ont été enregistrées à l'échelle européenne (121 IPO au 3e trimestre 2011, 129 IPO au 4e trimestre 2010), pour un montant total de EUR 866 millions (EUR 9370 millions au 3e trimestre 2011, EUR 10 115 millions au 4e trimestre 2010). Pas plus qu'au trimestre précédent, la Bourse suisse SIX n'a enregistré de nouvelle introduction au cours des trois derniers mois de 2011.

Varsovie et Londres en tête

La Bourse de Varsovie a enregistré le plus grand nombre d'IPO (42), mais pour un volume total de EUR 15 millions seulement. En termes de volume, la Bourse de Londres est en tête avec EUR 806 millions pour 17 émissions, suivie par le groupe scandinave Nasdaq OMX avec un volume total de EUR 31 millions pour 11 IPO.

Année 2011 stable dans l'ensemble

Malgré une fin d'année calme, les Bourses d'Europe ont enregistré en 2011 une hausse de près de 13% des introductions ainsi qu'un volume d'émission stable d'environ EUR 26,49 milliards (2010: EUR 26,32 milliards). En 2011, la Bourse suisse SIX n'a enregistré que deux listings sans levées de fonds pour un volume total de CHF 617,7 millions. «Avec seulement deux nouvelles introductions, l'année boursière suisse 2011 est décevante. Nous ne pensons pas que le nombre d'introductions en Bourse retrouvera des niveaux élevés en 2012 - nous sommes actuellement en plein milieu de la crise de la zone euro et dans une conjoncture mondiale défavorable», commente Philipp Hofstetter, associé Conseil économique chez PwC Suisse. «Si la situation économique venait toutefois à s'améliorer, certaines entreprises qui se sont déjà préparées à une entrée en Bourse pourraient en profiter et faire le pas en 2012.»

Cette publication de PwC est disponible au format PDF auprès de Nadja Häberli.

Contact:

Philipp Hofstetter
Associé Conseil économique
PwC Suisse
E-Mail: philipp.hofstetter@ch.pwc.com

Nadja Häberli
Communications Manager
PwC Suisse
E-Mail: nadja.haeberli@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: