PwC

PwC étude «Transportation & Logistics 2030», Volume 3: Emerging Markets - New hubs, new spokes, new industry leaders? / Logistique 2030: réorganisation du commerce mondial

Zurich (ots) - D'ici 2030, une grande partie du commerce mondial se fera via les marchés émergents. De nouveaux groupes de logistique disputeront des parts de marché aux entreprises bien établies. Pour les gros contrats de transport, les cartes seront complètement redistribuées. De nouvelles routes commerciales transforment radicalement la chaîne d'approvisionnement mondiale; l'Amérique du Nord et l'Europe occidentale perdront de leur importance. 90 spécialistes provenant de 28 pays ont été interrogés pour le troisième volet de la série d'études «Transportation & Logistics 2030» de PwC et du Supply Chain Management Institute de la European Business School. La moitié des sondés sont issus des marchés émergents que sont l'Afrique du Sud, la Chine, l'Inde et la Russie. Selon Thomas Brüderlin, associé et responsable du secteur Transport et logistique chez PwC Suisse, la redistribution des flux de marchandises peut aussi constituer une chance pour les entreprises suisses. «Les principales entreprises de logistique suisses opèrent depuis des années déjà en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, marchés à forte croissance. Dans ces régions, leurs perspectives de croissance correspondent à des taux à deux chiffres.» Afrique du Sud, Chine, Inde, Russie: les nouveaux géants de la logistique Les pays émergents s'engagent de plus en plus avec leur propre infrastructure logistique dans les pays en développement pourvoyeurs de matières premières. À l'heure actuelle, la Chine dispose déjà de sept des vingt plus grands ports du monde. Ce pays entretient des échanges commerciaux intensifs avec le Brésil, la Malaisie et l'Indonésie et investit dans plusieurs pays d'Afrique. À l'avenir, l'Inde, la Russie et l'Afrique du Sud compteront aussi parmi les géants de la logistique. Le commerce entre l'Asie et les anciens États soviétiques enregistre une croissance annuelle de 42%. De même, les quantités transportées sur l'axe Sud-Sud entre l'Amérique du Sud et l'Afrique affichent une croissance à deux chiffres. Les sondés estiment qu'il est peu probable que les entreprises de logistique des pays émergents recherchent une croissance supplémentaire dans les marchés développés d'Europe et d'Amérique du Nord (probabilité de survenance 38%). En effet, ils peuvent tabler sur une croissance à deux chiffres dans leur marché d'origine et dans les pays voisins. Le libre-échange et la privatisation accélèrent la reprise Selon les spécialistes interrogés, l'établissement de zones de libre-échange, qui stimulent avant tout les investissements directs étrangers, favorisera une forte croissance économique dans les marchés émergents (probabilité de survenance 66%). Actuellement, rien qu'en Inde, des procédures d'autorisation pour la création d'environ 600 zones de libre-échange sont en cours. L'Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, le Mexique, la Russie et la Turquie ont également institué de telles zones de libre-échange. Simultanément, la privatisation progresse dans ces pays et donne une impulsion supplémentaire au secteur du commerce et de la logistique. Le Fonds monétaire international et la Banque Mondiale soutiennent également cette tendance en associant les décisions de crédit aux changements structurels. La consolidation se poursuit Selon les prévisions des spécialistes, la concurrence mondiale de plus en plus acharnée entraînera une vague de consolidation (probabilité 69%). Le nombre de prestataires logistiques (largement supérieur à 10'000 dans les pays BRIC) diminuera sensiblement. Parmi les entreprises reprises au deuxième trimestre 2010, 69% se situent en Asie et en Océanie. Cette publication de PwC est disponible au format PDF auprès de Claudia Sauter. ots Originaltext: PwC Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Thomas Brüderlin Associé et responsable du secteur Transport et logistique PwC Suisse E-Mail: thomas.bruederlin@ch.pwc.com Claudia Sauter Communications Senior Manager PwC Suisse E-Mail: claudia.sauter@ch.pwc.com

Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: