PwC

Etude PWC "M&A Insights: Telecoms Sector 2008" - Secteur des télécommunications: activités F&A en recul

    Zurich (ots) - Les fusions et les acquisitions dans le secteur des télécommunications ont fléchi dans le monde entier en 2007. Le volume des transactions a globalement baissé pour atteindre EUR 185 milliards (2006: EUR 332 milliards). L'acquisition de la société italienne FASTWEB SpA par Swisscom SA figurait dans le top 10 des transactions mondiales l'année passée. Deux tendances se dessinent pour l'avenir: premièrement, les activités F&A se sont développées dans les pays émergents. L'acquisition de la société indienne Hutchison Essar par Vodafone a ouvert cette voie. Deuxièmement, le potentiel de fusion dans le secteur de l'Internet mobile et de l'infrastructure est important. Ces résultats et prévisions sont tirés de l'étude "M&A Insights" réalisée par PricewaterhouseCoopers (PwC) pour le secteur des télécommunications.

    En 2007, on dénombrait 1'190 fusions et reprises dans le secteur des télécommunications à l'échelle mondiale (2006: 1'260 transactions). Le volume des transactions a ici baissé pour s'établir à EUR 185 milliards (2006: EUR 332 milliards). "Ce recul est d'une part imputable aux fusions moins importantes et d'autre part à la fin de la vague de consolidation aux Etats-Unis et en Europe", explique Franco Monti, associé Conseil économique et responsable du secteur d'activité Télécommunications de PricewaterhouseCoopers Suisse.

    Recul des activités F&A aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest

    Ces dernières années, le secteur des télécommunications a été marqué par une vague de consolidation aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest qui a provisoirement cessée en 2007. L'an passé, les dernières grandes acquisitions aux Etats-Unis ont été réalisées en majeure partie par des sociétés de private equity. Parmi elles figurent celle d'Alltel Corporation pour un montant de EUR 18,45 milliards et d'Avaya Inc. pour EUR 5,9 milliards. En Europe de l'Ouest, la valeur moyenne d'une reprise a chuté à EUR 313 millions (2006: EUR 502 millions). En 2007, le volume total des transactions dans le secteur s'élevait à EUR 52 milliards en Europe de l'Ouest (2006: EUR 82 milliards). La reprise d'Olimpia SpA par le consortium Telefonica pour EUR 4,38 milliards a été la plus grande transaction en Europe de l'Ouest. La seconde acquisition en terme d'importance est attribuée à Swisscom SA qui a racheté l'italien FASTWEB SpA pour EUR 4 milliards environ. La société de télécommunication suisse s'est fixée pour objectif d'élargir son portefeuille d'offres pour proposer des solutions complètes aux clients. Swisscom suit ainsi la tendance visant à se procurer des avantages concurrentiels grâce à une avance technologique.

    Les pays émergents en point de mire

    Les acquisitions dans les pays émergents ont doublé depuis 2004. Elles représentaient 22 pour cent des transactions réalisées dans le monde en 2007 dans le secteur des télécommunications. Selon l'étude de PwC, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie sont des régions prédestinées aux activités F&A. En Inde par exemple, il y a moins de dix ans, à peine dix pour cent de la population urbaine disposait d'une ligne fixe. Malgré cela, plus de la moitié des foyers sont aujourd'hui joignables soit sur une ligne fixe soit par téléphone mobile. En Inde, la téléphonie mobile est le marché au plus fort potentiel de croissance: huit millions de conclusions de contrats sont enregistrées chaque mois. La Chine et le Vietnam ont un potentiel équivalent. Auparavant, les réglementations rendaient difficile la percée sur le marché asiatique. Vodafone a été la première entreprise à tenter sa chance et a finalement acquis Hutchison Essar pour EUR 9,3 milliards l'année passée. Cette transaction a également été la plus importante de la région Asie-Pacifique en 2007.

    Les contenus comme source de croissance

    Le potentiel de fusion dans le secteur de l'internet mobile et de l'infrastructure est important. Les contenus ("Content") représentent aujourd'hui déjà près de 11,5% des recettes de Vodafone Allemagne. O2 en Grande-Bretagne et AT&T ont également constaté que le transfert de données a considérablement augmenté depuis le lancement de l'iPhone. Cette tendance est principalement soutenue par des sociétés comme Apple ou Google. Les fabricants traditionnels de matériel informatique sont en train de se repositionner pour accroître à l'avenir leurs bénéfices issus de services et de contenus. L'acquisition de Navteq par Nokia en 2007 pour un montant de EUR 5,5 milliards fut une première grande transaction dans ce secteur.

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Franco Monti
Associé Conseil économique et responsable du secteur d'activité
Télécommunications
PricewaterhouseCoopers Suisse
Tél.:    +41/58/792'16'21
E-Mail: franco.monti@ch.pwc.com

Julie Fitzgerald
Associée Conseil économique et responsable du secteur d'activité
Information-communication
PricewaterhouseCoopers Suisse
Tél.:    +41/58/792'26'80
E-Mail: julie.fitzgerald@ch.pwc.com

Claudia Sauter-Steiger
Responsable Public Relations
PricewaterhouseCoopers Suisse
Tél.:    +41/58/792'18'72
E-Mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: