PwC

Étude PwC: Le passage au diesel fait monter les prix des véhicules neufs en Europe

Un document

    - Indication: Le communiqué (avec tabelles) peut être téléchargé
                          gratuitement en format pdf sous:              
                          www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100008191 -

Enquête "European Index of New Car Prices, September 2005"

    Zurich (ots) - Les prix moyens des véhicules neufs en Europe augmentent plus rapidement qu'il y a encore un an. Cette constatation ressort de la dernière enquête sur les prix menée chaque trimestre par PricewaterhouseCoopers et eurocarprice.com. Cette accélération des prix est due à un attrait accru pour les véhicules équipés de moteur diesel. En France et en Belgique, 70% de tous les nouveaux véhicules vendus fonctionnent au diesel. La Suisse enregistre également une augmentation de la vente de ce type de véhicules. En contrepartie, la vente de véhicules équipés de moteur à essence est en recul. En Suisse, le marché de l'automobile accusait un recul total de 3,2% à fin juin, par rapport à l'année précédente.

    Au niveau global européen, le prix moyen des véhicules neufs avait augmenté de 3,9% en un an à fin juin 2005. Les véhicules équipés de moteur diesel représentent tout juste la moitié de tous les véhicules vendus en Europe, et aucun signe ne laisse présager d'un ralentissement de la tendance. Les fabricants d'automobiles calculent généralement un surcoût pour les modèles fonctionnant au diesel par rapport à la variante essence, si bien que l'augmentation des ventes de véhicules diesel devrait avoir une influence positive sur leurs recettes globales. En France et en Belgique, 70% déjà de tous les nouveaux véhicules vendus fonctionnent au diesel. Les plus fortes augmentations des ventes ont été enregistrées en Hongrie (54%), en Norvège (45%) et au Portugal (31%). Seules la Grèce et la Pologne doivent prendre en compte un recul des ventes de véhicules fonctionnant au diesel par rapport à l'année précédente. Le Danemark détient le marché de l'automobile le plus cher d'Europe. Les prix des véhicules neufs dépassent de 94% la moyenne de la zone euro. Les véhicules les moins chers se trouvent en République tchèque où les prix sont de 8% inférieurs à la moyenne.

    Le marché suisse

    Au cours des douze derniers mois, le marché suisse de l'automobile a reculé de 3,2% (à fin juin 2005). Partie d'un niveau bas, la vente de véhicules équipés de moteur diesel est en augmentation. Celle des véhicules à essence est en recul. Les prix moyens du commerce de détail pour les véhicules neufs sont, en Suisse, de 7% inférieurs à la moyenne européenne; cette situation est due, pour une bonne part, à une taxation modérée. L'augmentation des prix demeure faible, avec 1,5% par an actuellement.

    Les autres marchés

    Le marché espagnol affiche toujours une forte croissance et une importante hausse des prix. Les chiffres des ventes en France et en Allemagne sont en lente progression, avec une augmentation des prix dépassant la moyenne. Les prix italiens sont toujours en forte augmentation, malgré un recul des ventes. Le marché britannique régresse, accompagné d'un léger recul des prix également. C'est en Norvège et au Danemark que l'on trouve actuellement la plus forte croissance du marché. En Finlande, le marché a accusé une perte de plus de 15% au cours des douze derniers mois. Ce recul des chiffres de vente touche également l'Europe de l'Est où l'augmentation des prix est supérieure à la moyenne.

    Tableau 1: Evolution du prix et des volumes des ventes par segment
        
                      et type de carrosserie

    Tableau 2: Indice des prix du commerce de détail en Europe

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Christian Kessler
PricewaterhouseCoopers
Partner, Wirtschaftsprüfung
E-Mail: christian.kessler@ch.pwc.com

Claudia Steiger
PricewaterhouseCoopers
Public Relations
E-Mail: claudia.steiger@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: