PwC

VERSION RECTIFIEE - Étude PwC: Recherche de successeur - un thème délicat pour un tiers des entreprises suisses

Étude "Nachfolger gesucht!" - empirische Erkenntnisse und Handlungsempfehlungen für die Schweiz

    Zurich (ots) - 272'000 entreprises suisses sont des entreprises familiales, dont plus de la moitié sont détenues par deux à quatre actionnaires. Environ 57'207 entreprises se trouveront dans l'obligation de régler leur succession au cours des cinq prochaines années. La plupart des chefs d'entreprise ne voient là aucun problème. Néanmoins 46,2% de tous les dirigeants interrogés n'ont encore pris aucune mesure pour régler leur succession. Pour 81% d'entre eux, leur âge est la raison principale de recherche d' un successeur. La vraisemblance de succès d'une remise d'une génération à une autre au sein de la même famille est de l'ordre de 30%. Tels sont notamment les résultats qui ressortent de l'étude "Nachfolger gesucht !", publiée en allemand et pour laquelle le Family Business Center de l'Université de Saint-Gall (FBC-HSG) a interrogé environ 10'000 chefs d'entreprise suisses en collaboration avec PricewaterhouseCoopers.

    La grande majorité des entreprises de Suisse sont détenues par une famille (65,9%) ou par plusieurs familles (21%). 88,4% des 307'700 entreprises helvétiques) sont donc des entreprises familiales.

    Un problème imminent : régler sa succession

    Du point de vue macro-économique, la succession dans une entreprise revêt une grande importance. D'après l'étude, environ 57'207 entreprises seront confrontées à ce problème au cours des cinq prochaines années. Dans la mesure où quelque 11'400 entreprises règlent chaque année leur succession, c'est ainsi 452'000 emplois qui seront concernés dans les cinq ans à venir. 90% de toutes les entreprises ne voient aucun problème dans la planification de la succession. En revanche, 46% des personnes interrogées admettent n'avoir encore mis en place aucune mesure de planification dans ce sens et plus de 30% ne se sont encore livrées à aucune réflexion à cet égard. On peut admettre que de nombreux propriétaires d'entreprise ne sont absolument pas conscients du fait que la planification de leur succession est une question très complexe, qu'elle leur demandera beaucoup de temps et qu'ils sous-estiment même gravement ce problème. Le fait d'écarter le problème de la succession peut sérieusement en menacer la faisabilité, ce qui aura souvent une influence négative durable sur la valeur de l'entreprise.

    La priorité à des solutions internes à la famille

    57% des chefs d'entreprise sont favorables à une transmission au sein de la famille (remise au fils ou à la fille). Mais il arrive souvent que l'évolution de la société, des changements de valeur ou la démographie obligent à rechercher d'autres solutions telles qu'une vente (26%), un Management Buy-Out (MBO) / Management Buy-In (MBI), des fondations ou - plus rarement - un Initial Public Offering (IPO).

    Divers facteurs compliquent le processus de succession

    Les obstacles financiers constituent une des raisons principales expliquant l'échec de solutions de succession. Plus de 30% des personnes interrogées admettent avoir des difficultés dans le financement du prix de vente et, dans plus de 25% des cas de succession, il n'a pas été possible de se mettre d'accord sur le prix de vente de l'entreprise. Le temps nécessaire à la recherche d'un successeur ou d'un acheteur approprié est fortement sous-estimé. En outre, la pratique actuelle de l'Administration fédérale des contributions ("liquidation partielle indirecte") restreint encore davantage le choix de l'acheteur et de la structure de transaction.

    L'étude PwC "Nachfolger gesuch!" peut être commandée sous forme de fichier pdf auprès de Claudia Steiger.

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Heinz Hartmann
Associé, Conseil économique
E-mail: heinz.hartmann@ch.pwc.com

Claudia Steiger
Public Relations
E-mail: claudia.steiger@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: