PwC

Etude PwC "Pharma Insights 2005" - Nouvelle consolidation dans la branche pharmaceutique

La pression croissante dans la branche pharmaceutique entraîne une consolidation des entreprises au niveau mondial. Une productivité insuffisante dans la recherche et le développement, des brevets qui arrivent à terme ainsi que les produits retirés du marché qui font la une de la presse favorisent les fusions et les reprises dans l'industrie pharmaceutique.  La branche médicale se rallie à cette tendance et en vient elle aussi aux fusions et reprises. Dans le monde, ce sont surtout les grandes entreprises du secteur hightech qui se lancent dans l'acquisition de petits prestataires de niches locaux. La branche de la biotechnologie, quant à elle, se concentre sur la préparation d'entrées en bourse. En Suisse aussi, le nombre des entreprises cotées dans le secteur de la biotechnologie ira en s'accroissant. Telles sont les prévisions qui ressortent de l'étude "Pharma Insights 2005" de PricewaterhouseCoopers.

    Zurich (ots) - Sous l'effet de la pression croissante au sein de la branche pharmaceutique, des entreprises actives au plan international se défont de divisions qui ne font pas partie de leur métier de base. La consolidation se poursuit surtout dans la zone Asie/Pacifique où, en 2004, les transactions, au nombre de 278, ont pour la première fois dépassé celles réalisées en Amérique du Nord (252). Dominé par la fusion entre Yamanouchi et Fujisawa au Japon qui a porté sur un montant de 7,9 milliards de US$, le volume des transactions réalisées dans les régions d'Asie et du Pacifique a également largement dépassé son niveau des années précédentes.

    La biotechnologie marquée par la fièvre des IPO

    Au contraire de la branche pharmaceutique, celle de la biotechnologie connaît une phase relativement calme en termes de transactions. Les quelques reprises qui ont eu lieu récemment ont été le fait de grandes entreprises en vue de la branche biotech. Selon l'étude, de nombreuses entreprises de cette branche se préparent toutefois à entrer prochainement en bourse.

    Clive Bellingham, associé et responsable de la branche pharmacie et biotechnologie chez PricewaterhouseCoopers Suisse complète ainsi: "La branche suisse de la biotechnologie jouit d'une excellente réputation dans le monde et dispose d'un potentiel de croissance élevé. Grâce aux grandes entreprises pharmaceutiques et à plusieurs instituts universitaires, le potentiel de spécialistes est très grand. Le nombre des entreprises cotées ira en s'accroissant."

    Des technologies de niche attrayantes

    La branche médicale, proche de la branche pharmaceutique, affiche également un marché toujours actif en matière de fusions et de reprises. En 2004, le volume des transactions annoncées dans cette branche s'élevait à 46 milliards de US$ (25 milliards en 2003). D'après l'étude, de grandes entreprises du secteur hightech vont acquérir dans le monde de petites entreprises locales proposant des technologies de niche attrayantes. D'autres consolidations auront lieu même dans des secteurs technologiquement moins exigeants (tels que le matériel chirurgical et celui pour les soins de plaies), d'où l'émergence d'entreprises concurrentielles sur le plan régional. Dans d'autres secteurs tels que la médecine dentaire, des facteurs comme les innovations technologiques et les changements politiques des modèles de chaînes d'approvisionnement nationaux seront déterminants pour le marché et induiront différentes possibilités de transactions.     L'étude PwC "Pharma Insight 2005" peut être commandée sous forme de fichier PDF auprès de Claudia Steiger.

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Clive Bellingham
Associé, Conseil économique
Responsable branche pharmacie/biotechnologie
E-mail: clive.bellingham@ch.pwc.com

Claudia Steiger
Public Relations
E-mail: claudia.steiger@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: