auto-i-dat ag

auto-i: changements de propriétaires voitures particulières 2014
Léger fléchissement du marché de l'occasion automobile

Zürich (ots) - Après deux années record consécutives pour les ventes de voitures particulières d'occasion, les spécialistes des données du marché automobile d'auto-i ont extrapolé une légère baisse pour l'ensemble de l'année 2014, avec un recul de 2,5 % du nombre de changements de propriétaires par rapport à l'année précédente. «Pour autant, ces chiffres ne doivent pas être considérés de manière trop pessimiste, puisqu'en 2014, le nombre de changements de propriétaires est supérieur de 7600 par rapport à 2011 et d'environ 5000 par rapport à 2010», a déclaré le responsable statistique d'auto-i, René Mitteregger qui sait qu'en 2015 il y aura encore beaucoup à tirer de ce marché.

Des phénomènes de fatigue à peine perceptibles sur le marché suisse de la voiture particulière d'occasion. Comme les spécialistes des données sur les véhicules d'auto-i-dat AG l'ont extrapolé, les immatriculations de voitures particulières de toutes marques, d'un total de 716 918 unités, ont régressé de 2,55 % par rapport au deux dernières années record 2013 (735 690, +2,28 %) et 2012 (719 303, +1,42 %), un chiffre cependant encore nettement supérieur à celui de 2011 (709 213).

«Si nous avons enregistré une hausse de 0,21 % au premier trimestre pour les changements de propriétaires, ce chiffre a baissé de 3,96 % au deuxième trimestre, de 2,84 % au troisième et de 3,54 % au quatrième», constate René Mitteregger.

«En 2014, le marché de l'occasion a suivi la même évolution que celui des véhicules neufs, sur un niveau élevé, avec des pertes marginales.», poursuit-il, se réjouissant que ce marché achève l'année sur une bonne note, malgré le déclassement de véhicules neufs en véhicules d'occasion et des bonus excessifs. Cependant, les marges pour les véhicules d'occasion sont restées sous pression.

Voici le Top Ten des changements de propriétaires extrapolés par auto-i pour 2014 : 1. VW (96 507, -0,95 %), 2. Opel (52 779, -6,53 %), 3. Audi (50 417, -2,60 %), 4. BMW (46 922, +2,24 %), 5. Renault (40 551, -7,18 %), 6. Mercedes-Benz (38 449, +0,66 %), 7. Peugeot (36 847, -4,14 %), 8. Ford (34 111, -6,59 %), 9. Toyota (29 889, -7,03 %), 10. Fiat (28 278, -6,60 %).

Contact:

René Miteregger 079 423 65 47 


Ces informations peuvent également vous intéresser: