Verband Schweizerischer Strassenbauer VE

Les constructeurs de routes mettent en garde contre les désavantages que les programmes d'économie entraîneront pour le pays

    Zoug (ots) - Les atouts de la Suisse ne doivent pas être sacrifiés à des économies dans le domaine des transports. Telle a été l'exigence émise par M. Klaus Dirlewanger, président sortant de la VESTRA, Union d'entreprises suisses de construction de routes, lors de l'assemblée générale de l'Union à Zoug. Outre ses réalisations dans les domaines scientifiques et technologiques, son esprit d'entreprise, ses finances et ses structures de formation, c'est aussi notamment à ses infrastructures de trafic que la Suisse doit son attractivité dans la géographie européenne, selon M. Dirlewanger. «Si cet atout est sacrifié à l'espoir d'allégements fiscaux que font miroiter les prochains programmes d'économie de la Confédération, nous allons nous mettre nous-même en situation difficile sur le plan de la concurrence internationale». M. Dirlewanger s'oppose ainsi clairement à la poursuite des mesures d'économie dans les dépenses de la Confédération pour la circulation, et contre le changement d'affectation des moyens fédéraux que la loi prévoit de consacrer à la circulation.

    Les constructeurs de routes sont tous d'avis que la politique des transports, et avec elle la planification des transports, deviendra au cours des prochaines années l'une des questions centrales pour notre pays, au même titre que la politique sociale et de l'emploi. Le fonds d'infrastructure actuellement en discussion, la politique du transport des marchandises, le plan sectoriel des transports, la mise en oeuvre de la NPF et la remise en examen des projets ferroviaires, avec les efforts d'économie de la Confédération, sont d'une très grande importance pour la Suisse selon Hanruedi Müller, le nouveau président de la VESTRA. M. Müller demande donc à l'économie et à ses organisations de se préoccuper activement de ces questions.

    En tant qu'association professionnelle des constructeurs de routes, l'Union d'entreprises suisses de construction de routes (VESTRA) défend les intérêts de près de 200 entreprises membres, totalisant environ 12'000 employés. Cette branche atteint un chiffre d'affaires annuel de près de sept milliards de francs. Son école professionnelle a formé 762 apprentis l'année dernière, soit plus de deux fois plus qu'il y a huit ans.

    Hansruedi Müller, le nouveau président de la VESTRA, ing. civil EPF et ing. écon., est membre de la direction de Batigroup Holding AG et directeur de la division Infra centre. Il était jusqu'ici actif dans le domaine de la politique des transports en tant que président de "Infrastructure Route". Klaus Dirlewanger a été nommé président d'honneur de la VESTRA en remerciement pour ses neuf années d'activité. Il continuera à défendre les intérêts de la branche en tant que président de Infrastructure Route.

ots Originaltext: VESTRA
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Président Infrastructure Route:
Klaus Dirlewanger
Mobile: +41/(0)79/340'70'54

Président VESTRA
Hansruedi Müller
Mobile: +41/(0)79/357'75'65

Service information et média de la VESTRA
Heinz Gut
Mobile: +41/(0)79/400'57'09



Plus de communiques: Verband Schweizerischer Strassenbauer VE

Ces informations peuvent également vous intéresser: