PHOTOMED Solarien Verband Schweiz

Photomed Solarium Verband Schweiz: La vitamine du soleil prévient la grippe

    Stansstad / Veldhoven (ots) - Les résultats des études le prouvent: l'apport en vitamine D est un des facteurs décisifs du déclenchement et du développement des épidémies de grippe.

    L'apport en vitamine D est un facteur décisif du déclenchement et du développement des épidémies de grippe. Telle est la conclusion de scientifiques norvégiens présentée dans une étude sur les épidémies de grippe publiée maintenant dans la revue spécialisée «International Journal of Infectious Diseases». Selon cette étude, les taux d'infection et de mortalité augmentent pour ces épidémies de grippe avec la baisse de l'exposition au soleil et donc avec un apport plus faible en vitamine D. Les différences saisonnières sont particulièrement prononcées pour la part des décès: ces derniers augmentent de 20 à 600 fois pour la «vitamine D d'hiver» lorsque le rayonnement du soleil est trop faible pour synthétiser la vitamine D par la peau.

    «La vitamine D a une action antibiotique et renforce le système immunitaire. Stimulée par le rayonnement UV du soleil, elle est constituée par la peau. Pendant l'hiver, lorsque le soleil est trop bas pour synthétiser la vitamine D, le niveau de vitamine D baisse. La «vitamine du soleil» ne peut alors plus déployer suffisamment son action protectrice», indique le Professeur Johan Moan de l'université d'Oslo, un des auteurs de l'étude, en expliquant les relations de cause à effet.

    Dans leur étude, les scientifiques de l'université d'Oslo ont pris en compte des données relatives aux épidémies de grippe en Suède, en Norvège, aux Etats-Unis, à Singapour et au Japon et ont comparé, sur une base mensuelle, les taux d'infection et de mortalité avec l'intensité du rayonnement UV du soleil.

    Le Sunlight Research Forum (SRF) est une organisation à but non lucratif qui est basée aux Pays-Bas. Son but est de rendre les dernières connaissances médicales et scientifiques sur les effets d'un rayonnement UV modéré sur les êtres humains accessibles au plus grand nombre.

    Remarque:

    Un résumé de l'étude «Asta Juzeniene, Li-Wei Ma, Mateusz Kwitniewski, Georgy A.Polev, Zoya Lagunova, Arne Dahlback, Johan Moan: The seasonality of pandemic and non-pandemic influenzas: the roles of solar radiation and vitamin D» peut être téléchargé sur le site web de SRF www.sunlightresearchforum.eu .

ots Originaltext: PHOTOMED Solarien Verband Schweiz
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Photomed Solarium Verband Schweiz
Herr D.H. Hubbert
Mobile: +41/79/341'51'71
E-Mail: d.hubbert@photomed.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: