Schweizerische Zahnärzte-Gesellschaft SSO

Brossettes interdentaires : nettoyer sans se blesser

Brossettes interdentaires : nettoyer sans se blesser
A) Waterpik Sensonic Professional SR 1000E interdental brush head / B) Curaprox 1009 "single" / C) Lactona Double Single Tuft Interdental Brush / Texte complémentaire par OTS et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100007849 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous... plus

Berne (ots) - Les brossettes interdentaires nettoient ces endroits difficiles à atteindre entre les dents. L'enquête publiée dans le tout dernier numéro du « Swiss Dental Journal » révèle qu'une brosse à dents sonique équipée de son dispositif interdentaire nettoie clairement mieux que le brossage manuel. Revers de la médaille : le risque de blessures de la gencive est augmenté.

Les espaces interdentaires sont les plus difficiles à nettoyer avec une brosse à dents. Mais c'est précisément là que ce forme aisément ce si dommageable biofilm à l'origine des caries, des inflammations des gencives et de la parodontite. Ce dépôt doit être enlevé mécaniquement, de préférence au moyen d'une brossette interdentaire spéciale. En effet, la brosse à dent manuelle ordinaire ne peut que partiellement atteindre ces endroits critiques. Les brosses à dents électriques sans dispositif interdentaire spécifique ont également de la peine à les nettoyer.

Le risque de blesser la gencive existe aussi bien en se servant de brossettes manuelles qu'avec les brosses à dents soniques électriques (brossettes à tête compacte). Une étude scientifique a comparé l'efficacité du brossage et le potentiel de blessure de trois brossettes interdentaires usuelles du commerce. Les résultats ont été publiés dans le numéro 12/14 du « Swiss Dental Journal » ("Interdental cleaning and gingival injury potential of interdental toothbrushes. A laboratory investigation", Swiss Dental Journal 12/2014, pp. 1290-1295).

Une brosse à dents sonique électrique à tête compacte et deux brossettes interdentaires manuelles (une seule touffe de poils) ont fait l'objet de tests en laboratoire à l'aide d'une machine à brosser spéciale sur des modèles et sur des mandibules de porc. Le mode de brossage était le même que ce que pratique un patient moyen.

Il est apparu que la brosse à dents sonique à tête compacte a nettoyé les surfaces interdentaires de la manière la plus approfondie. L'efficacité du nettoyage à l'aide des deux brossettes interdentaires manuelles s'est avérée nettement inférieure. Il en est allé autrement en ce qui concerne le risque de lésions de la gencive : ce sont les brossettes manuelles qui ont causé le moins de blessures. Le risque de lésions des gencives est par contre notablement plus élevé avec la brosse à dents sonique à tête compacte.

Le but du brossage des dents est de nettoyer le mieux possible tout en provoquant le moins de dommages possible. Les médecins-dentistes membres de la SSO connaissent les produits usuels du commerce et conseillent judicieusement leurs patients quant au choix des acces-soires d'hygiène interdentaire et la manière de bien s'en servir.

Contact:

Pour en savoir plus :
Marco Tackenberg, Service de presse et d'information de la SSO - Tél.
031 310 20 80



Plus de communiques: Schweizerische Zahnärzte-Gesellschaft SSO

Ces informations peuvent également vous intéresser: