Schweizerische Zahnärzte-Gesellschaft SSO

Société Suisse d'Odonto-stomatologie: Cécité due à la pauvreté - L'or dentaire rend la vue à ceux qui l'ont perdue

    Berne (ots) - Toutes les 5 secondes un être humain perd la vue, toutes les minutes c'est un enfant qui la perd. Dans les pays les plus pauvres, près de la moitié des cas de cécité sont dus à la cataracte. La Société Suisse d'Odonto-stomatologie (SSO) et la Croix-Rouge suisse (CRS) lancent un appel à la population pour qu'elle participe cette année également à la campagne "Vieil or pour la vue".

    Dans les pays les plus pauvres, environ 124 millions d'êtres humains souffrent d'un handicap visuel et n'ont, le plus souvent, aucun accès à des soins médicaux. La Société Suisse d'Odonto-stomatologie (SSO) s'engage, en collaboration avec la Croix-Rouge suisse (CRS), en faveur de la prévention et du traitement de la cécité due à la pauvreté. La campagne "Vieil or pour la vue" rend la vue à des personnes qui l'ont perdue : grâce à la campagne, l'année dernière, plus d'un demi-million de personnes ont pu être examinées et soignées. Chez 21'000 d'entre elles, on a opéré avec succès une cataracte.

    Pour financer ce projet d'entraide, un médecin-dentiste de Suisse orientale, le Dr Max Schatzmann, a mis en route en 1980 la campagne "Vieil or pour la vue". Elle est actuellement gérée par la Croix-rouge suisse et largement soutenue par la Société Suisse d'Odonto-stomatologie (SSO): les patientes et les patients sont invités à faire don du vieil or, ainsi que des bijoux en or et argent dont ils n'ont plus l'usage. La CRS a prévu des enveloppes spécialement destinées à cet usage, elles peuvent être obtenues auprès des médecins-dentistes. En 2006, il a ainsi été possible de récolter des dons d'une valeur de 1,3 millions de francs - la plus grande partie, en gros 1,2 millions de francs, provenait de la refonte d'or dentaire, de bijoux et d'autres métaux précieux. Le produit des dons permet à la CRS de procéder à des opérations des yeux au Népal, au Tibet, au Ghana et au Togo.

    Pour les habitants des pays pauvres, la perte de la vue est doublement douloureuse : celui qui souffre de cécité perd non seulement son autonomie mais il devient un poids pour sa famille. Dans des pays du tiers monde comme le Népal, où les familles ont besoin de tous les bras, la perte de la vue de l'un d'entre eux peut entrainer toute la communauté dans une extrême pauvreté.

    Dans le monde, on estime à 46 millions le nombre des êtres humains qui ont perdu la vue. 80 pour-cent des cas de cécité pourraient être évités à peu de frais : l'opération d'un cas de cataracte ne coûte que 50 francs. Les médecins-dentistes suisses membres de la SSO lancent un appel à la population suisse pour qu'elle participe, cette année également, à la campagne "Vieil or pour la vue". Elle rend la vue à des personnes qui l'ont perdue parce qu'ils sont pauvres - un cadeau d'une valeur inestimable.

    La SSO accepte aussi le vieil or, les bijoux et les dons qui lui sont adressés directement:

Croix-Rouge suisse "Vieil or pour la vue" Rainsmattstr. 10 / case postale 3011 Berne CCP 30-4200-3 mention "Vue"

ots Originaltext: Société Suisse d'Odonto-stomatologie (SSO)
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Felix Adank
Service de presse et d'information SSO
Tél. : +41/31/310'20'80



Plus de communiques: Schweizerische Zahnärzte-Gesellschaft SSO

Ces informations peuvent également vous intéresser: