Schweizerische Zahnärzte-Gesellschaft SSO

Parodontite: unis dans le lit dentaire

    Berne (ots) - Lorsque des bactéries prennent leurs aises dans le lit dentaire (parodonte), il en résulte la formation de la plaque ou biofilm. Ce dernier est constitué de matières adhésives naturelles et de microorganismes. L'infection bactérienne est le facteur essentiel, mais pas unique, provoquant l'atteinte du lit dentaire (parodontite). Certaines constellations génétiques particulières augmentent le risque de parodontite. Des soins dentaires réguliers, un contrôle annuel chez le médecin-dentiste ou l'hygiéniste aident à la prévention.

  Une bonne hygiène bucco-dentaire associée à l'élimination à intervalle régulier, par le médecin-dentiste ou l'hygiéniste dentaire, des dépôts solidifiés constituent la meilleure protection à l'égard de la parodontite. Pour éviter complètement son apparition, il faut brosser soigneusement les dents au moins deux fois par jour. Les espaces inter-dentaires doivent eux-aussi être nettoyés une fois par jour.

    Unis dans le lit dentaire

    L'infection de la gencive est provoquée par des bactéries. Si l'on n'empêche pas, grâce à par une bonne hygiène bucco-dentaire, la colonisation et la dissémination de ces bactéries dans le lit dentaire, il en résulte la plaque dentaire (ou biofilm). Si ce biofilm n'est pas éliminé, il se solidifie et forme le tartre. Ce dernier se dépose avec une préférence particulière pour la cavité en forme de poche située à la surface de la racine entre la dent et la gencive. Moins on nettoie ses dents, plus le biofilm devient agressif. Le biofilm ne peut être éliminé que mécaniquement. Le biofilm peut modifier sa composition et s'étendre en direction de la racine dentaire. Ses sécrétions, partiellement toxiques, attirent les cellules inflammatoires.

    Tout le monde n'est pas concerné de la même façon

    Toutes les bactéries de la bouche ne présentent pas le même danger. Chaque être humain n'est pas menacé de la même façon. La capacité de résistance peut être diminuée pour un certain temps ou durablement. Parmi les facteurs importants qui réduisent la capacité de l'appareil de mastication à lutter contre les bactéries, il faut mentionner la fumée et le diabète.

  La parodontite commence en général à partir de trente ans

    Chaque dent peut être atteinte de façon différente, les incisives et les molaires sont les plus touchées. La gencive est tuméfiée et rouge. Le collet dentaire peut être partiellement mis à nu,  il devient sensible au froid et aux boissons. En cas de parodontite grave, les dents peuvent présenter une grande instabilité. Par-dessus tout, il faut encore citer la mauvaise haleine persistante et parfois même la présence de pus.

    Un contrôle annuel

    C'est le médecin-dentiste ou l'hygiéniste-dentaire qui recherchent la présence de parodontite en se servant d'une sonde fine. Là où normalement on trouve un contact étroit entre la dent et la gencive, le médecin-dentiste peut, sans grande résistance, glisser en profondeur, en suivant la dent, une sonde en forme d'aiguille à l'extrémité arrondie. Dans un stade avancé, la parodontite peut même détruire les fibres qui fixent la dent à l'os. En lieu et place de cette structure fibreuse, c'est ce qu'on nomme une poche qui s'est formée. C'est là que pullulent les bactéries.

    Mesures de prévention

    Une bonne hygiène bucco-dentaire, ainsi que l'élimination régulière par le médecin-dentiste ou l'hygiéniste-dentaire des dépôts solidifiés constituent la meilleure protection contre la parodontite. Les dents doivent être brossées soigneusement au moins deux fois par jour. Les espaces inter-dentaires doivent être nettoyés quotidiennement au moyen de fil dentaire ou de brossettes inter-dentaires. Une nourriture équilibre, pauvre en sucre et contenant beaucoup de fibres évite la formation du biofilm. Le tartre doit être éliminé professionnellement une fois par année.

ots Originaltext: SSO
Internet: www.presseportal.ch

Kontakt:
Presse- und Informationsdienst SSO
Postgasse 19
Postfach
3000 Bern 8
Tel.:        +41/31/310'20'80
Fax:         +41/31/310'20'82
Internet: www.sso.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: