ASIN - Action pour une Suisse indépenda

La demande d'adhésion à l'UE doit enfin être retirée - L'ASIN à propos de la séance à huis clos Suisse-UE: couardise et manie d'alignement du Conseil fédéral

    Berne (ots) - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) condamne le maintien par le Conseil fédéral de la demande d'adhésion à l'UE et y voit le signe d'une manie d'alignement peu courageuse sur Bruxelles et le mépris de verdicts clairs du Souverain. Une adhésion à l'UE secouée par une crise dont on ne connaît pas l'issue, qui compte 20 millions de chômeurs  et dont la nature centralisatrice est diamétralement opposée à notre démocratie directe et à notre neutralité, serait une décision lourde de conséquence et fatale pour notre pays.

    L'ASIN revendique du Conseil fédéral notamment les mesures suivantes:

    - Le Conseil fédéral devra présenter le „rapport sur l'Europe" annoncé d'ici à la fin 2006. Ce rapport doit être élaboré par un service externe de l'administration, car le bureau de l'intégration étatique est entièrement drillé pour chercher coûte que coûte l'adhésion.

    - Si le Conseil fédéral ne se départit pas enfin de son désir pathologique d'adhérer à l'UE, l'ASIN se réserve le droit de lancer une initiative populaire contre une adhésion à l'UE. La politique hétéroclite de la Berne fédérale, qui consiste à préconiser verbalement la voie bilatérale et à maintenir simultanément l'objectif d'adhésion qualifié euphémiquement par le Conseil fédéral «d'option à long terme», est contradictoire et nuit aux intérêts de notre pays.

    - Le Conseil fédéral doit présenter une décision soumise au référendum sur le „milliard de cohésion Est". Les élargissements futurs de l'UE prévus par la Commission de l'UE (Roumanie, Bulgarie, Croatie, Turquie) demanderaient des versements de cohésion supplémentaires qu'il s'agit de réfuter. Ces revendications arrogantes sont la conséquence directe de la manie du Conseil fédéral de s'aligner systématiquement et de se soumettre au diktat de Bruxelles. Le Conseil fédéral global doit enfin rappeler à l'ordre la Conseillère fédérale Calmy-Rey qui ne veut, selon des articles publiés dans les médias, „pas exclure" des paiements complémentaires.

    Ces prochains temps, l'ASIN va procéder à une évaluation étendue de la situation et présenter un train de mesures pour la politique européenne de notre pays.

ots Originaltext: Action pour une Suisse et
                            indépendante et neutre (ASIN)
Internet:              www.presseportal.ch

Contact:
Action pour une Suisse et indépendante et neutre (ASIN)
Thunstrasse 113
case postale 669
3000 Bern 31
Tél. +41/31/356'27'27
Fax  +41/31/356'27'28
E-Mail: asin@asin.ch
Internet: http://www.asin.ch



Plus de communiques: ASIN - Action pour une Suisse indépenda

Ces informations peuvent également vous intéresser: