Schweizerische Maklerkammer

Les spécialistes suisses de l'immobilier se montrent confiants

«De mauvaises expériences faites avec des conseillers amateurs et des plateformes en ligne peu sérieuses nuisent à la réputation de toute la branche de l'immobilier», se plaint Herbert Stoop, président de la CSCI. Pour contrer cette tendance, il explique que la CSCI n'admet en son sein que des entreprises qui font preuve de ...

Zurich (ots) - La deuxième enquête sur les tendances menée par la Chambre Suisse des Courtiers en Immobilier (CSCI) montre de nouveau une évolution positive. Une demande bonne, voire très bonne, est attendue en particulier pour les villas individuelles et pour les propriétés par étage. Toutefois, la prolifération des courtiers non reconnus représente un problème.

En raison de la stabilité de l'économie suisse, des taux d'intérêt bas et de la demande continue en logements à acheter, les spécialistes suisses de l'immobilier sont confiants. Selon l'enquête 2017 sur les tendances que la CSCI a menée, ils font une analyse positive des chances du marché, notamment pour les maisons individuelles et les propriétés par étage.

En revanche, la situation est jugée moins bonne en ce qui concerne les immeubles commerciaux et les surfaces de vente. D'après l'avis des spécialistes, l'offre excédentaire qui existe dans ce domaine est en augmentation. Le transfert du commerce stationnaire vers le commerce en ligne et la progression de l'automatisation des processus administratifs ont un effet négatif sur la demande.

Les membres de la CSCI voient aussi un autre problème: la prolifération des amateurs et des prestataires en ligne actifs sur le marché de l'immobilier. Ils attirent leur clientèle par des opinions exagérées et des estimations trompeuses. Le résultat: des déceptions qui portent préjudice à toute la branche.

Formations approfondies, travail sérieux, conseils orientés en fonction des attentes de la clientèle: la CSCI met tout en oeuvre pour que ses spécialistes bénéficient d'une image positive auprès du grand public. Les moyens qu'elle emploie sont d'une part les sévères critères d'admission à la CSCI et d'autre part les audits personnels des membres effectués tous les quatre ans.

Enquête sur les tendances 2017 menée par la CSCI Évolution générale du marché en 2017

   - Excellente: 4,7%
   - Bonne à très bonne: 95,3% 

Attentes par rapport aux mandats en 2017

   - Maisons individuelles / Propriétés par étage: bonnes à très 
     bonnes
   - Immeubles: neutres
   - Bureaux / Immeubles commerciaux: négatives
   - Terrains à bâtir: négatives 

Importance des courtiers en immobilier

   - Augmentation de l'importance: 82,7% 

Contact:

Herbert Stoop
Président de la Chambre Suisse des Courtiers en Immobilier
Brunaustrasse 39
8002 Zurich
Mobile 079 421 46 21

www.maklerkammer.ch



Plus de communiques: Schweizerische Maklerkammer

Ces informations peuvent également vous intéresser: