GastroSuisse

Pas de tournant énergétique sur le dos des PME
GastroSuisse recommande de voter NON à la Loi sur l'énergie le 21 mai 2017

Zurich (ots) - Le comité du référendum contre la coûteuse Stratégie énergétique 2050 a déposé aujourd'hui plus de signatures que nécessaire. Lors des votations du 21 mai 2017, le peuple décidera donc sur la loi énergétique. GastroSuisse salue le fait que les votants aient le dernier mot sur les dispositions radicales du tournant énergétique. La fédération ne se prononce pas contre une meilleure efficience énergétique, mais exige une répartition plus équitable des coûts et tourne le dos à un projet hostile aux PME.

La contrainte nationale rate sa cible

La situation économique tendue dans l'hôtellerie-restauration oblige tout chef d'établissement à optimiser ses frais. Rien que pour des raisons de coûts, l'efficience énergétique est par conséquent déjà fortement ancrée. «Vous ne trouverez pas d'hôtel, dans lequel des salles vides sont illuminées. Personne dans notre branche ne peut se permettre de gaspiller l'énergie», dit Casimir Platzer, hôtelier à Kandersteg. L'hôtellerie-restauration rejette toutefois avec résolution les dispositions radicales de la Loi sur l'énergie. En effet, celles-ci ne contribuent pas à une réduction de la consommation d'énergie tout en affaiblissant encore plus la compétitivité des hôtels et des restaurants.

Les redevances écologiques vont unilatéralement à la charge des PME

Bien que les entreprises de l'hôtellerie-restauration soient grosses consommatrices d'énergie et donc forcément économes, elles devraient payer toujours plus. La branche ne peut pas profiter de la stratégie énergétique 2050. «Vu les avantages négociés par d'autres branches et des grandes entreprises, nous n'accepterons pas ce préjudice», affirme Casimir Platzer, président de GastroSuisse et membre du comité du référendum.

NON à la stratégie énergétique 2050

GastroSuisse ne dit pas non au tournant énergétique. Une nature intacte et un climat sain font parties intégrantes de l'attractivité touristique de la Suisse. La branche est aussi convaincue que les normes environnementales dans notre pays ont déjà un haut standard au niveau européen. Mais GastroSuisse dit résolument NON à la stratégie énergétique 2050!

GastroSuisse est la fédération de l'hôtellerie-restauration et de la restauration en Suisse. Quelque 20 000 membres (dont environ 2500 hôtels), organisés en 26 associations cantonales et quatre groupements sectoriels, appartiennent à la plus grande fédération patronale de l'hôtellerie-restauration.

Contact:

GastroSuisse, Casimir Platzer, Président
044 377 53 53, communication@gastrosuisse.ch



Plus de communiques: GastroSuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: