GastroSuisse

Le Gasthof zum Hirschen à Oberstammheim est l'«Hôtel historique de l'année 2014»
L'hôtel Jugendstil Paxmontana à Flüeli-Ranft reçoit le prix spécial 2014

L'extérieur du Gasthof zum Hirschen. / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "OTS.photo/GastroSuisse".

Zurich (ots) - La distinction «Hôtel historique de l'année 2014» a été décernée au Gasthof zum Hirschen à Oberstammheim (ZH). Ce prix est remis par ICOMOS Suisse, la section nationale suisse du conseil international des monuments et des sites, en collaboration avec GastroSuisse, Hotelleriesuisse et Suisse Tourisme. L'Hôtel Paxmontana à Flüeli-Ranft (OW) reçoit le prix spécial 2014.

Fritz Wehrli, propriétaire du Gasthof zum Hirschen et Diego Bazzocco, directeur de l'hôtel Jugendstil Paxmontana, reçoivent la distinction dans le cadre d'une manifestation festive le mercredi, 18 septembre au Gasthof zum Hirschen à Oberstammheim. Avec le prix, le jury récompense les efforts fructueux des propriétaires pour le maintien des maisons primées.

Exemple parfait de conservation d'une auberge historique dans le pays du vin

Le Gasthof zum Hirschen à Oberstammheim est primé pour l'entretien scrupuleux et ininterrompu de l'ancienne auberge. Le jury motive sa décision ainsi : «Il s'agit d'une maison authentique ayant traversé les générations dans un ensemble étonnamment intact, avec un fort ancrage local».

Le Gasthof zum Hirschen à Stammheim est très étroitement lié à la famille zurichoise, Wehrli qui l'a fait construire en 1684 et l'exploite aujourd'hui encore. Ces dernières décennies, le Gasthof zum Hirschen a été géré et soigneusement maintenu en état. Les façades, en particulier les fenêtres, et les espaces intérieurs ont été successivement rénovés et entretenus. De l'extérieur, le Gasthof se présente en grande partie dans son état d'origine.

Le Gasthof Hirschen et les annexes qui l'entourent constituent un ensemble intact et remarquable. L'oriel, la hauteur d'étage généreuse et les dimensions imposantes du bâtiment révèlent néanmoins la demeure d'une famille de notables et un lieu d'hospitalité distingué. Le prestige exprimé à l'extérieur trouve son pendant à l'intérieur dans l'apparat des salles de réception, des distributions et des chambres. Les cinq portes du 18e siècle, avec leurs chambranles architecturés et leurs panneaux ornés de vues locales, méritent une mention particulière. Les six poêles en faïence du 18e siècle sont toujours en état de fonctionner. Le charme de la maison repose néanmoins beaucoup plus sur l'excellente intégration et l'authenticité de l'ensemble de l'agencement.

Le Gasthof est fortement ancré dans la région et de manière exemplaire dans la vie villageoise. De nombreux vins et produits travaillés en cuisine proviennent des environs. Les mandats sont octroyés aux ouvriers résidents et le personnel est recruté sur place. Une table des habitués animée prouve la notoriété de la maison.

Culture hôtelière historique et confort d'aujourd'hui

Le Jugendstil-Hotel Paxmontana, Flüeli-Ranft reçoit le prix spécial pour l'audace de cet investissement à long terme, la cohérence et la rigueur méthodologique maintenues par la maîtrise d'ouvrage et les architectes à travers toutes les étapes de la rénovation complète de l'hôtel. «Les exigences d'aujourd'hui en termes de confort, de sécurité sismique, de protection contre les incendies et d'optimisation des infrastructures ont été satisfaites dans le respect de la substance existante et en tenant le meilleur compte possible de l'état d'origine en cas d'altération» reconnaît le jury.

L'hôtelier Franz Hess fit réaliser le «Kurhaus Nünalphorn» par l'entrepreneur Josef Windlin en 1895/96 comme hôtel d'été, bien exposé sur une colline orientée sud-ouest entre les gorges du Ranft et Flüeli. L'hôtel construit en charpente de bois (Schweizer Holzstil) se présentait comme un volume compact de deux niveaux sur rez avec une toiture plate. Le succès de l'établissement incita le propriétaire en 1906 à le prolonger de cinq travées vers le sud et à le surélever d'un étage. Après 1933, l'hôtel se concentra sur l'accueil des pèlerins attirés par l'ermitage de Nicolas de Flüe. En 1953, il est acheté par la Fondation Nicolas de Flüe et en 1956 renommé «Paxmontana». Depuis 1966, l'établissement est propriété de la société Hôtel Paxmontana SA qui en assure l'exploitation.

De 2010 à 2012, on a procédé à une importante rénovation qui comprenait également la réhabilitation du jardin avec la pergola historique, qui insérent la maison harmonieusement dans le paysage. L'aspect extérieur est resté quasi inchangé. Les fenêtres et lucarnes ont été reconstruites et les bardeaux remplacés. Le renforcement et le remplacement partiel de la structure porteuse en bois, requis par les normes de sécurité sismique, ont été longs et coûteux. Les chambres complétées de nouvelles salles de bain respectent dans une large mesure la distribution intérieure ancienne. Les revêtements d'origine - plafonds, décors de stuc, une partie des parquets - ont ainsi pu être conservés.

Avec l'achèvement de la rénovation des lieux de vie du rez-de-chaussée, réalisée dès 1994 en collaboration avec le Service des monuments historiques, l'Hôtel Paxmontana réunit désormais les conditions optimales d'une expérience sensible renouvelée de la culture hôtelière des années 1900 - élevée au standard technique de 2012.

La distinction

Depuis 1997, la distinction encourage la conservation de précieuses constructions, et renforce la conscience du public pour le maintien et la protection des hôtels et restaurants historiques. La distinction est financée par la section nationale suisse du conseil international des monuments et des sites «ICOMOS», en collaboration avec GastroSuisse, hotelleriesuisse et Suisse Tourisme. Un jury réunissant des spécialistes engagés dans la conservation du patrimoine, l'architecture, l'histoire, l'hôtellerie et la restauration nomme les gagnants parmi les nombreuses offres remises. Le prix est décerné tous les automnes pour l'année suivante, afin que le porteur du prix puisse utiliser sa distinction dans la publicité dans l'année correspondante.

Contact:

ICOMOS Suisse
Groupe de travail hôtels et restaurants historiques
Gerold Kunz, Responsable du groupe de travail et président du jury
c/o Denkmalpflege Nidwalden
Mürgstrasse 12
6370 Stans
jury.hotels@icomos.ch
www.icomos.ch


Fichiers multimédias
4 fichiers

Plus de communiques: GastroSuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: