GastroSuisse

La baisse du nombre de nuitées se poursuit
GastroSuisse demande de meilleures conditions-cadres pour le tourisme

Zurich (ots) - Le nombre de nuitées en Suisse recule de façon continue. Selon l'actuelle statistique de l'hébergement de l'Office fédéral de la statistique, l'hôtellerie suisse a enregistré en avril 5% de nuitées en moins que le même mois de l'année dernière. La saison touristique de l'hiver 2011/2012 a été également moins bonne que l'année précédente. Comparativement à la même période de l'année précédente, le nombre des nuitées a reculé de 3,7%. Vu ces chiffres, GastroSuisse appelle à l'action.

«L'évolution négative du nombre des nuitées depuis juillet 2011 est dramatique et menace considérablement l'économie touristique. Cela a également des répercussions sur le marché de l'emploi où plus de 10'000 postes ont déjà été supprimés. D'autres suppressions vont suivre si l'on ne met pas un terme à cette tendance», constate Bernhard Kuster, Dr oec. publ., directeur de GastroSuisse. Il exige: «Améliorer les conditions-cadres pour le tourisme est d'urgence nécessaire». Entre autres, le taux de TVA de 3,8% applicable aux prestations de l'hébergement en vigueur jusqu'au 31 décembre 2013 doit être maintenu au-delà de cette date. Un taux normal de TVA de 8% porterait préjudice aux établissements d'hébergement qui sont en concurrence avec d'autres établissements au niveau international.

En outre, GastroSuisse en appelle à la politique pour traiter la révision de la loi sur la TVA en priorité. La mise en oeuvre rapide d'un modèle à deux taux, dans lequel la restauration serait assujettie à un taux réduit, contribuerait à accroître la compétitivité de la branche. Ceci serait en outre bénéfique pour l'hôtellerie, puisque la restauration représente 50% de son chiffre d'affaires. De plus, la discrimination de la restauration par rapport aux établissements de Take-Aways disparaîtrait, comme le demande l'initiative populaire de GastroSuisse «Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration!».

GastroSuisse s'inquiète des propos négatifs tenus vis-à-vis des étrangers qui sont des clients importants de l'économie du tourisme. Dans ce contexte, La Fédération appelle à tenir compte de l'image positive de la Suisse à tous les niveaux. L'expérience des vacances est déterminée non seulement par le paysage, la culture et l'art culinaire, mais aussi par l'atmosphère ambiante. Les hôtes qui ne se sentent pas bien ne viennent pas.

Aussi faut-il tuer cette évolution dans l'oeuf et endiguer la criminalité grandissante à certains endroits, car c'est elle qui empêche les touristes de venir en Suisse. L'exemple de Genève montre à quel point les clients sont sensibles aux représentations négatives. La sécurité est un critère de décision important en matière de voyage, il est donc essentiel de maintenir la sécurité en Suisse.

GastroSuisse est la Fédération de l'Hôtellerie et de la Restauration en Suisse. Plus de 20'000 membres (environ 3000 hôtels), organisés en 26 sections cantonales et en quatre groupements sectoriels, appartiennent à la plus grande Fédération patronale de l'Hôtellerie-Restauration.

Contact:

GastroSuisse
Dr Bernhard Kuster, Directeur
Tél.: +41/44/377'53'53
E-Mail: communication@gastrosuisse.ch



Plus de communiques: GastroSuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: