FIMM Schweiz

Premières Assises nationales de l'immigration. Le FIMM-Suisse propose une Charte de l'intégration

    Olten (ots) - Regroupant une cinquantaine d'organisations représentatives des communautés étrangères des cinq continents, le " Forum pour l'intégration des migrantes et de migrants " (FIMM-Suisse) s'affirme comme un nouvel acteur collectif du processus d'intégration et de création du lien social entre les populations suisses et migrantes. Fondé il y a à peine quatre ans le FIMM a réussi à créer une véritable dynamique au sein des organisations non gouvernementales représentant déjà la très grande majorité des communautés étrangères établies en Suisse. Les premières Assises nationales de l'immigration qui ont réunie ce samedi un peu plus de 300 personnes représentatives des milieux associatifs, politiques, syndicaux, économiques, religieux et diplomatiques en présence de la Conseillère fédérale Madame Micheline Calmy-Rey et d'un grand nombre de représentants des autorités fédérales, cantonales et communales concernés par la politique de l'intégration, en particulier : Messieurs Francis Matthey, Président, CFE ; Mario Gattiker, Vice-directeur ODM ; Felix Hürlimann, Représentant CDI, Florian Forster, OIM Berne constituent un événement inédit. La Charte de l'intégration que le FIMM Suisse a  présenté et soumis au débat est un document fondateur qui spécifie les valeurs et les principes d'action au travers desquels les associations représentatives des différentes communautés définissent leur identité commune, dans les relations qu'elles développent entre elles et avec la population et les institutions suisses. La Démocratie, de la Laïcité, du respect de l'Autre et de l'Environnement sont les valeurs générales qui orientent l'activité du FIMM Suisse. L'apprentissage de ces valeurs fondamentales et des pratiques et des devoirs citoyens qu'elles imposent à tous, doit s'accompagner par une politique active d'intégration visant plus de solidarité et plus de participation civique et politique. Considéré d'abord comme phénomène provisoire, la présence de populations migrantes est devenue un élément constitutif de la société suisse. Un tiers de la population suisse et issue directement ou indirectement de l'immigration. Pour le FIMM Suisse la diversité culturelle fonde la société suisse du XXIème siècle. Elle est une donnée structurelle d'un paysage social qui apparaît aujourd'hui plus fragmenté mais aussi plus précarisé par les mutations économiques. Le renforcement de l'intégration constitue, dès lors, un défi majeur pour l'avenir commun suisses et des migrants des différentes origines. Pour le FIMM Suisse la réponse à l'intolérance et à la montée de la xénophobie et du racisme passe par une conception neuve de la citoyenneté associant l'Etat-social à une démocratie intégrative. Les populations habitant sur le territoire suisse sont confrontées de manière solidaire au défi de l'intégration. Savoir vivre ensemble suppose à la fois un approfondissement des valeurs cardinales de la démocratie en direction d'une ouverture à la diversité culturelle et identitaire, mais aussi une meilleure répartition des ressources sociales. La politique d'intégration doit être étroitement articulée à la mise en oeuvre de politiques de prévention de la pauvreté et de l'exclusion en faveur des groupes les plus précarisés qu'il s'agisse de suisses ou d'étrangers. La Charte de l'intégration plaide en faveur d'une Nouvelle citoyenneté, ouverte, multiple, fondée sur le droit du sol, détachée de l'idéologie de l'assimilation, dissociée de l'idée de nationalité. L'intégration sera renforcée par les avancées en matière de participation, et de généralisation des expériences communales et cantonales en matière d'octroi du droit de vote et d'éligibilité. Pour le FIMM Suisse, les Assises ont conforté la conviction qu'il n'a pas une meilleure idée que l'élargissement de la citoyenneté pour dépasser les passions ethniques et religieuses, pour faire vivre ensemble des hommes et des femmes, par définition divers et parfois inégaux, en respectant leur dignité, valeur fondatrice des sociétés démocratiques.

    Un podium avec la présence de Doris Leuthard, Présidente PDC, Pierre-Yves Maillard, Vice-président PS, Claude Ruey, Président Parti Libéral, Ueli Leuenberger, Vice-président Parti des Verts, Joseph Zisyadis, Secrétaire politique POP/PsT, Aliki M. Panayides, Secrétaire adjointe UDC, Rolf Büttiker, Conseiller aux Etats, Parti Radical, Regula Streckeisen, Membre de la Direction PEV, Antonio Cunha, Président FIMM Suisse, modéré par Alain Hertig, télévision suisse romande, a occupé l'après-midi des Assises. Tous les participants au podium en réaffirmant les positions de leur Partis ont dialogué avec les participants aux Assises et relevé l'importance et la valeur de la Charte de l'intégration du FIMM Suisse qui en conclusion des Assises a été signée par les participants aux premières Assises nationales des migrants en Suisse.

ots Originaltext: FIMM Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact :
FIMM Suisse - Forum pour l'intégration des migrantes et des migrants
Speichergasse 39
Postfach 6117
3001 Berne

Natalie Ammann
Projektkoordinatorin "Rencontres"
Tél.      +41/31/328'98'99
Fax:      +41/31/328'98'81
E-Mail: ammann@fimm.ch



Plus de communiques: FIMM Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: