Winterhilfe Schweiz / Secours suisse d'hiver / Soccorso svizzero d'inverno

71e assemblée des délégués du Secours suisse d'hiver: Impressionnantes prestations de soutien

    St-Gall (ots) - Malgré la reprise économique qui se dessine, le fossé entre nantis et démunis reste toujours aussi béant. C'est si vrai que l'an dernier pas moins de 6300 demandes d'aide ont été adressées au Secours suisse d'hiver de la part de personnes dans le besoin, en grande partie des jeunes familles et des personnes élevant seules leurs enfants. Pour l'exercice 2006/2007, le montant des aides directes accordées par le Secours d'hiver s'est établi à 4 millions de francs. L'oeuvre d'entraide organise sa traditionnelle collecte annuelle du 15 octobre au 17 novembre 2007.

    Dans notre pays, les personnes seules et les familles en situation financière précaire sont toujours plus nombreuses à se retrouver en difficulté face à une dépense imprévue et à faire appel au Secours d'hiver. Pour beaucoup, la faiblesse de leurs ressources est un souci permanent. Comme l'a souligné Monika Weber, présidente centrale du Secours suisse d'hiver, à l'occasion de l'assemblée des délégués du 25 octobre à St-Gall, les gens se sentent désécurisés lorsqu'ils vivent des mutations dans leur univers social et professionnel. Emplois stables et cellules familiales solides, gages de sécurité économique, sont de moins en moins la règle. Toujours plus de personnes se retrouvent momentanément démunies, suite à la perte de leur emploi ou à la dissolution de leur couple.

    Monika Weber a encore souligné que, comparativement à d'autres pays touchés par la crise, la Suisse dispose d'excellents réseaux de prévoyance, de santé et d'assurance vieillesse. Il n'en reste pas moins que dans notre pays beaucoup trop de personnes tombent entre les mailles du filet social après avoir perdu leur emploi, rencontré des problèmes de santé ou vécu d'autres difficultés. Sans compter les jeunes qui n'arrivent pas à trouver leur place dans la société et représentent un poids trop lourd pour leur famille. Le succès des autres, la soif de prestige de ceux qui ont assez d'argent et de stabilité pour se le permettre, frustrent ceux qui n'y ont pas accès et ne voient aucune issue à leur précarité. En leur apportant une bouffée d'oxygène financière, le Secours d'hiver leur offre un tremplin pour reprendre confiance en eux et trouver le moyen de s'en tirer. Le soutien moral que peut procurer une prestation d'assistance est souvent primordial.

    Des apports bienvenus pour la satisfaction des besoins vitaux

    Au cours de l'exercice 2006/2007, le Secours d'hiver a pu apporter une réponse concrète à quelque 7000 demandes d'aide. Près de 55 % lui sont parvenues par l'entremise d'autres institutions, le reste directement par les requérants. Une demande sur dix a dû être refusée en l'absence des documents nécessaires ou par manque de preuves appuyant la situation invoquée. Les demandes concernaient en majorité des familles. Les ménages bénéficiant d'un soutien du Secours suisse d'hiver représentent près de 14'000 personnes, dont 6200 enfants.

    Le secours d'hiver finance en priorité les besoins vitaux comme la nourriture, les vêtements, le logement et les soins médicaux de base. Pour une part non négligeable de la population, survivre au quotidien représente une lutte de tous les instants. Dans 17 % des cas le Secours d'hiver a participé aux frais médicaux, et dans une même proportion il a pris en charge des frais de logement (location, frais de chauffage ou de déménagement). L'action "Lits" est, elle aussi, toujours très demandée. Dans 16 % des cas, le Secours d'hiver a fourni 1503 lits complets et 1361 sommiers, matelas et pièces de literie ou a participé à l'acquisition de biens de consommation durables comme des lave-linge ou des cuisinières.

    L'assistance sur de nouvelles voies

    Le Secours suisse d'hiver ne participe pas seulement au financement des besoins vitaux, mais s'emploie aussi à favoriser l'intégration professionnelle et la réinsertion sociale. Des prestations d'assistance durables peuvent permettre d'améliorer à long terme la situation des requérants. Car c'est bel et bien le premier voeu des personnes dans le besoin que de parvenir à pouvoir assurer à nouveau leur existence sur des bases saines.

    C'est pour les y aider que le Secours suisse d'hiver a soutenu dans 306 cas des demandes de formation ou de perfectionnement et a dans 417 autres cas contribué à éviter l'exclusion sociale, par exemple en favorisant l'accès à des vacances, en finançant des cours de musique ou des camps de vacances pour les enfants. Le soutien matériel n'est pas toujours suffisant s'il n'est pas accompagné de conseils adéquats. Plus de 2500 entretiens d'assistances ont été menés au cours de l'exercice, pour une bonne partie sous la forme d'informations à propos d'autres possibilités d'assistance.

    Les personnes en âge de travailler principales bénéficiaires

    Longtemps le Secours d'hiver a donné l'image d'une institution venant en aide aux personnes âgées et aux paysans de montagne. Ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui: notre oeuvre d'entraide porte désormais ses efforts sur les "nouveaux pauvres", ces personnes seules et ces familles à trop faible revenu, qu'on appelle parfois "working poors", ainsi que sur les chômeurs et les mères élevant seules leurs enfants. D'autres importantes causes des situations difficiles sont et restent la maladie, les accidents ou l'invalidité. En revanche, l'insuffisance de la rente vieillesse n'est plus invoquée que dans 5 % des cas.

    La traditionnelle collecte d'automne de notre organisation d'entraide reconnue par le ZEWO, sous le slogan "Il suffit parfois de peu", se déroule cette année du 15 octobre au 17 novembre.

    Les dons peuvent être versés sur le compte postal 80-8955-1 ou sur Internet à l'adresse www.secours-d-hiver.ch.

    Vous retrouverez le texte du présent communiqué ainsi que de nombreuses informations et des illustrations à propos des activités du Secours d'hiver sur le site www.secours-d-hiver.ch, rubrique "Service médias".

ots Originaltext: Secours suisse d'hiver
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Andreas Zehnder
Tél.:    +41/44/269'40'50
Fax:      +41/44/269'40'55
E-Mail: a.zehnder@winterhilfe.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: