Heilsarmee / Armée du Salut

L'Armée du Salut est plus utile que jamais

    Berne (ots) - Avec l'augmentation du chômage et de la pauvreté, le travail de l'Armée du Salut s'accroît. L'année passée, les donatrices et donateurs ont à nouveau honoré cette prestation: en 2009, l'Armée du Salut Suisse a enregistré des dons pour un montant de 26,571 millions de francs. Ceci représente 641'000 francs de plus que l'année précédente. Ces chiffres proviennent du Rapport annuel 2009, récemment publié de l'organisation chrétienne à but non lucratif.

    L'Armée du Salut s'est remise de sa crise financière: «Nous avons procédé à des changements dans notre politique financière afin de nous protéger davantage des fluctuations économiques», écrit le commissaire Kurt Burger, Président et Chef du territoire de l'Armée du Salut Suisse, Autriche et Hongrie. Les fonds de la Fondation deprévoyance sont à nouveau totalement couverts, à savoir à plus de 100%.

    Tenue des comptes

    Les Comptes annuels consolidés de l'Armée du Salut Suisse regroupent quelque 150 comptabilités individuelles. L'Armée du Salut publie ses Comptes annuels selon les normes Swiss GAAP RPC - qui garantissent une grande transparence pour les organisations à but non lucratif - et présente des Comptes annuels consolidés pour la cinquième fois consécutive.

    L'Evangélisation chrétienne et l'OEuvre sociale constituent les piliers de l'Armée du Salut. Sur des charges d'exploitation de plus de 162 millions de francs (2008: 165 millions), l'oeuvre sociale et l'Aide aux réfugiés représentent une part de 61,6%. Les frais administratifs ne font que 5,7%. Pour ce qui est des produits d'exploitation, les contributions du secteur publique représentent 31% et les dons/legs 20,7%.

    L'année passée, l'Armée du Salut Suisse a légèrement augmenté ses effectifs de 1'524 à 1'613 unités. Le nombre de membres est par contre en recul (de 4'300 à 3'888 personnes). Une fourchette de salaire se situant dans un rapport de 1 à 3, un salaire minimum de 3'500 francs: c'est ainsi que l'Armée du Salut s'engage pour un systèmede salaire social.

    Un autre indicateur de l'attractivité de l'Armée du Salut et de l'urgente nécessité de son travail est l'importance du travail bénévole. Celui-ci a depuis toujours joué un rôle central dans le bon fonctionnement de l'organisation. Au cours de l'exercice écoulé, ce sont au total 40'887 jours de travail (c'est-à-dire près de 161 années de travail!) qui ont été accomplis bénévolement (lors de l'exercice précédent: environ 900 jours de moins).

    Nouvelle présentation du Rapport annuel

    Le Rapport annuel 2009 se présente dans sa nouvelle parure: grâce à un nouveau concept, il illustre de manière poignante combien l'Armée du Salut est proche des gens, au service de Dieu. C'est un assemblage de récits tirés du quotidien des membres et collaborateurs de l'Armée du Salut: «Soupe, Savon, Salut» constitue aujourd'hui encore une devise centrale de l'organisation. Dans ce sens, l'Armée du Salut conserve ce qui a fait ses preuves et n'hésite pas à sortir des sentiers battus pour aborder les nouveautés.

    Sur www.armeedusalut.ch vous pouvez télécharger tout les éléments sous forme électronique.

ots Originaltext: Heilsarmee / Armée du Salut
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Armée du Salut Suisse, Quartier général territorial
Département Marketing & Communication
Laupenstrasse 5
Case postale 6575
3001 Berne
Tél.:    +41/31/388'05'45
Fax:      +41/31/388'05'95
E-Mail: info@swi.salvationarmy.org



Plus de communiques: Heilsarmee / Armée du Salut

Ces informations peuvent également vous intéresser: