Heilsarmee / Armée du Salut

Campagne de Noël de l'Armée du Salut: Les multiples facettes de la solidarité

    Berne (ots) - La soupe constitue l'élément central de la campagne de Noël de l'Armée du Salut, que ce soit dans le spot télévisé, l'appel de fonds ou la collecte des marmites. L'Armée du Salut souligne ainsi que la solidarité s'exprime déjà par des petits gestes.

    En Suisse aussi, la pauvreté est un sujet d'actualité. C'est la dure réalité que rencontrent quotidiennement les collaborateurs de la bonne centaine de lieux d'accueil de l'Armée du Salut, qui garantissent une aide aux personnes en détresse. Toutefois, se sont souvent des gestes simples qui peuvent provoquer les petits miracles et redonner sa valeur à la vie : parfois sous forme d'un abri, d'un entretien ou simplement d'une soupe.

    La pauvreté cachée

    Une personne en âge de travailler sur 11 est touchée par la pauvreté, et une personne active sur 25 est un " working poor ". Celui qui gagne moins de 2450 francs nets par mois est considéré comme pauvre. Une famille avec deux enfants est pauvre lorsqu'elle doit se contenter de 4550 francs par mois. Etre pauvre en Suisse ne signifie pas avoir faim mais ne plus pouvoir prendre part, même modestement, à la vie sociale. Plus de 200 000 personnes vivaient de l'aide sociale en Suisse en 2004. Les spécialistes supposent toutefois que plus du double y renonceraient par honte alors qu'elles y auraient droit.

    Certaines catégories sont plus spécialement concernées par la pauvreté et le phénomène des "working poor" : les familles monoparentales et les familles nombreuses, les jeunes parents et les étrangers. Mais aussi les travailleurs peu qualifiés, les personnes dont le parcours professionnel a été interrompu, volontairement ou non, les personnes actives disposant d'un contrat à durée limitée ainsi que les indépendants.

    Le défi de l'Armée du Salut

    Voilà 126 ans que l'Armée du Salut lutte contre la pauvreté matérielle et spirituelle en Suisse. Ses bureaux sociaux et son oeuvre sociale accueillent des femmes et des hommes qui sont passés à travers les mailles du filet social. Ces personnes ont souvent urgemment besoin d'une aide matérielle de transition, en général fournie sous forme de bons d'achat ou de distribution d'aliments, en collaboration avec l'organisation " Petite table, mets le couvert ! ", ou encore par le paiement d'une facture. D'autres cas nécessitent des entretiens et un accompagnement sur une plus longue durée.

    La campagne de Noël

    Cette année encore, les célèbres marmites seront utilisées dans près de 40 localités en Suisse alémanique et en Suisse romande. Introduite pour la première fois en 1891 à San Francisco, cette méthode de collecte est devenue la marque de l'Armée du Salut dans le monde entier. Le système est resté le même : le produit de la collecte sert à financer les offres sociales locales et à organiser dans les grandes villes des fêtes de Noël pour les personnes nécessiteuses. A certains endroits, des personnalités de la politique et de la gastronomie, comme Rolf Hiltl à Zurich ou le célèbre Restaurant "Les Trois Rois" à Bâle, prendront part à l'ouverture de la collecte des marmites. Des sachets de soupe seront à nouveau distribués en guise de remerciement.

    L'appel de fonds

    Près de 800'000 ménages recevront un courrier de l'Armée du Salut en décembre. Un prospectus relate le trajet de vie de trois personnes qui, grâce à l'aide de l'Armée du Salut, ont connu un virage positif. Le sachet de soupe qui y est joint rappelle qu'une assiette de soupe fait parfois des miracles.

    Le spot televise

    Remplir de soupe le réservoir d'une Harley-Davidson ? Le spot télévisé mise sur l'humour et reprend l'idée principale de la campagne: "Pas de baguette magique, mais des mains, de l'amour et de la bonne volonté !" Le spot sera diffusé du 1er au 28 décembre sur les chaînes suisses SF1, SF2 et TSR1, ainsi que sur le site Internet de l'Armée du Salut.

    La présentation sur le site Web

    La page d'accueil du site Internet de l'Armée du Salut sera adaptée à la campagne de Noël. Outre des informations sur la collecte des marmites et les offres sociales de l'Armée du Salut, on y trouvera des recettes de soupes de quelques cuisiniers célèbres, le spot télévisé, un jeu en ligne et une possibilité de faire des dons en ligne.

    Vous trouverez également de plus amples informations et des photos sur notre site: www.armeedusalut.ch/medias

ots Originaltext: Armée du Salut
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Pour de plus amples renseignements ou des demandes d'interview:
Pierre Reift, Responsable Communication
Armée du Salut, Quartier Général
Laupenstrasse 5, Case postale 6575
3001 Berne
Tél.:    +41/31/388'05'45
Fax:      +41/31/388'05'95
Mobile: +41/79/817'99'36
E-Mail: pierre_reift@swi.salvationarmy.org



Ces informations peuvent également vous intéresser: