Heilsarmee / Armée du Salut

L'Armée du Salut lance sa campagne de Noël: Soupe, solidarité et stabilité

L'Armée du Salut lance sa campagne de Noël: Soupe, solidarité et stabilité
Berne (ots) - L'Armée du Salut a débuté sa campagne de No'l le 30 novembre par un spot TV. Des célébrités comme le Chef de cuisine Bernard Ravet de l'Ermitage, de Vufflens-le-Château, soutiendront l'Armée du Salut le 22 décembre lors d'une distribution de soupe. L'Armée du Salut fête ses 125 ans en Suisse. Marquée du sceau de l'année du Jubilé, la campagne de No'l reprend des éléments qui, d'une part, sont ancrés dans la population et, d'autre part, peuvent être mis en relation avec l'Armée du Salut. Son slogan "Dieu merci!" invite à la réflexion et à une utilisation consciente de cette expression. Une soupe en guise de remerciement L'Armée du Salut distribuera gratuitement de la soupe pour remercier les donateurs et la population: sous forme de sachets lors de la collecte des marmites, dans le cadre de la demande de dons envoyée par courrier postal, ainsi que par une action spéciale de distribution de soupe le 22 décembre 2007. Connue pour ses livres de cuisine et sa revue, Annemarie Wildeisen met une recette particulière de soupe à la disposition de l'Armée du Salut. Des personnalités connues prendront part à cette action de distribution de soupe, dont le cuisinier Bernard Ravet de l'Ermitage, Vufflens-le-Château. Solidarité envers les marginaux Le spot TV fait le lien entre la distribution de soupe et la traditionnelle marmite de collecte, dans laquelle sera puisée la soupe. Les salutistes ont constaté à maintes reprises qu'une assiette de soupe peut faire des miracles. Le spot parle d'amour et de solidarité envers son prochain. La recette de la collecte des marmites sera utilisée pour les projets et établissements sociaux locaux (Accueil de nuit, Bureau social, etc.) et pour les fêtes de Noël organisées pour les familles ou personnes seules et à revenu modeste. Stable depuis 125 ans En décembre 1882, de courageux salutistes venus de France furent les pionniers du "combat" de l'Armée du Salut en Suisse, plus précisément à Genève. Leurs méthodes non conventionnelles et leur compassion pour les exclus de la société ont connu un rapide succès mais également rencontré une opposition virulente: voies de fait, expulsions, interdictions et arrestations. Les attaques contre l'action de l'Armée du Salut s'expliquent par des réactions contre son engagement militant. Toutefois, l'intolérance générale du moment et les conflits d'intérêt y contribuèrent aussi: le combat mené par l'Armée du Salut contre des fléaux comme l'alcoolisme et la prostitution ne pouvait plaire à tout le monde, et surtout pas à ceux qui en tiraient profit. Aujourd'hui encore, l'Armée du Salut tente de trouver une issue aux problèmes sociaux et spirituels des personnes concernées et leur offre des aides variées. Même après 125 ans, elle reste fidèle à sa mission de s'occuper des plus faibles et des exclus. Vous trouverez également plus d'informations et des photos sur notre site: www.armeedusalut.ch/medias ots Originaltext: Armée du Salut Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Pour de plus amples renseignements ou des demandes d'entretien: Pierre Reift Responsable Communication/RP Armée du Salut, Quartier Général Laupenstrasse 5, Case postale 6575 3001 Berne Tél.: +41/31/388'05'45 Fax: +41/31/388'05'95 Mobile: +41/79/817'99'36 E-Mail: pierre_reift@swi.salvationarmy.org

Plus de communiques: Heilsarmee / Armée du Salut

Ces informations peuvent également vous intéresser: