Digital Luxury Group, DLG SA

Omniprésence d'Internet: le TCS repositionne son site

Genève (ots) - Le TCS a récemment lancé une nouvelle version de son site tcs.ch, plus proche des attentes de ses publics. Le site va également bénéficier d'une plus grande visibilité, grâce à une stratégie de référencement conçue pour améliorer la visibilité de la marque et de ses services phares. "Plus de 63% des suisses utilisent régulièrement Internet, soit plus de 4.6 million de personnes. Il était primordial de faire en sorte d'améliorer notre présence là ou nos publics recherchent les produits et services que nous offrons." indique Yves-Alain Schwaar, Manager Information Services du TCS avant de poursuivre: "Au travers d'une étude, la société IC-Agency nous a confirmé qu'il existait une demande croissante pour plusieurs de nos activités phares: nous avons donc décidé de mettre sur pied une stratégie de référencement très ciblée permettant de les couvrir. Notre site attire mensuellement plus de 300'000 visiteurs uniques, des prospects et membres qui sont attirés par exemple par notre service d'inforoute, mais nous comptons encore accroître cette fréquentation". Les moteurs de recherche deviennent un carrefour toujours plus stratégique pour les entreprises. Pour René Glaus, Project Manager chez IC-Agency "Les consommateurs deviennent de plus en plus autonomes, notamment en allant eux-mêmes chercher les informations qui leur sont utiles avant de prendre des décisions. Il est donc évident que les entreprises doivent s'adapter à cette donne, en valorisant au mieux leurs atouts et leur réputation." IC-Agency a ainsi mis en place une approche de référencement dans les trois langues nationales, qui a pour but de réellement augmenter la présence du TCS dans les premiers résultats des moteurs de recherche sur des thématiques très concurrentielles. Par exemple, en Suisse, dans le domaine des assurances automobiles, les annonceurs paient jusqu'à 7 CHF par clic pour attirer un prospect sur leur site. Dans d'autres marchés plus matures, à l'image de l'Angleterre, les prix peuvent dépasser les 20 CHF par clic. L'explosion du chiffre d'affaires du premier vendeur de mots-clés, Google, n'est donc en aucun cas le fruit du hasard. "Notre objectif était d'éviter de rentrer dans une logique de surenchère en ne se basant que sur les liens sponsorisés, mais de favoriser un travail de fond dans les résultats organiques, plus visibles et garants de retours sur un court, moyen et long terme" conclut René Glaus. ots Originaltext: IC Agency Internet: www.presseportal.ch Contact presse: David Sadigh Associé d'IC Agency Tel.: +41/22/702'07'60

Ces informations peuvent également vous intéresser: