AUNS - Aktion für eine unabhängige und neutrale Schweiz

L'initiative populaire «Oui à l'abrogation du service militaire obligatoire» - GSsA: une attaque sur l'indépendance, la sécurité et la neutralité de la Suisse

Berne (ots) - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) s'oppose à l'abolition de l'obligation de servir en Suisse. Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) cherche par son initiative populaire «Oui à l'abrogation du service militaire obligatoire» à abolir en catimini l'armée suisse tout court. Il menace de la sorte la sécurité des citoyens suisses et ouvre la porte à une adhésion de la Suisse à l'OTAN.

Le Groupe pour une Suisse sans armée n'a pas atteint son objectif d'abolir l'armée suisse. A deux reprises, les citoyens et les cantons ont rejeté clairement sa revendication d'abolition. C'est pourquoi le GSsA a changé de tactique. Il cherche maintenant à priver étape par étape la politique de sécurité suisse de son assise. Sans obligation de servir, l'armée suisse ne pourra plus remplir ses mandats que sont la défense, les tâches de sécurité, la police de l'air et l'aide en cas de catastrophe en Suisse et à l'étranger. Vouloir défendre les intérêts et assurer la sécurité d'un pays neutre et indépendant sans moyens armés est irresponsable et pure utopie. La lacune au niveau de la sécurité que cela crée ne peut être comblée qu'en adhérant à une alliance militaire.

Le GSsA se contredit. Avec l'abolition de l'obligation de servir, il pousse la Suisse dans l'OTAN qui conduit des guerres et il force de la sorte l'Etat suisse à se doter d'une armée de pros. La neutralité perpétuelle et armée et la diplomatie de paix qui l'accompagne perdent leur crédibilité. De plus, la formule «Citoyen = soldat» (respectivement citoyenne = membre de l'armée) est la condition pour que l'armée reste entre les mains du Souverain. Cela correspond en principe à la conception de l'Etat suisse. L'armée de milice ne saurait être engagée dans les guerres à l'étranger. Le GSsA semble accepter cette contradiction car il s'agit en définitive de l'abolition de l'armée.

Contact:

CN Dr. Pirmin Schwander, président
Mobile: +41/79/400'29'93

Werner Gartenmann, directeur
Mobile: +41/79/222'79'73



Plus de communiques: AUNS - Aktion für eine unabhängige und neutrale Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: