AUNS - Aktion für eine unabhängige und neutrale Schweiz

L'ASIN à propos de la votation fédérale sur l'adhésion de la Suisse à Schengen: L'adhésion à l'UE est définitivement un sujet clos

      Berne (ots) - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre
(ASIN) regrette que les citoyens se soient prononcés en faveur de
Schengen. Le Conseil fédéral, les partis politiques et les
associations professionnelles ont toutefois promis expressément au
peuple que l'adhésion à l'UE est désormais un sujet clos, notre pays
ne faisant que poursuivre la voie bilatérale en adhérant à Schengen.
L'ASIN demande au Conseil fédéral de retirer immédiatement la demande
d'adhésion à l'UE pour prouver ces dires.

    L'ASIN demande par ailleurs aux partisans de Schengen de tenir leur promesse selon laquelle Schengen est synonyme de "davantage de sécurité, de moins d'abus en matière d'asile et d'aucune perte de souveraineté ".

    Avec leur campagne de propagande ayant coûté  30 millions de francs et qui était truffée de mensonges et de demi-vérités, les milieux des partisans et une majorité du Conseil fédéral ont réussi à faire croire à de nombreux gens que Schengen représente un gain de sécurité. Ces milieux et notamment le Conseil fédéral doivent maintenant assumer la responsabilité correspondante.

    Avant les votations, les partisans de Schengen/Dublin ont constamment fait les promesses ci-après:

- "Avec Schengen, rien ne va changer à nos frontières."
- "Schengen nous vaudra une plus grande sécurité." - "L'effectif
    actuel du Corps suisse des garde-frontières  restera      inchangé."
- "Le Conseil fédéral ne compte pas adhérer à l'union douanière."
- "Schengen n'entraîne aucune perte de souveraineté."
- "Schengen n'a rien à voir avec une adhésion à l'UE."
- "Schengen nous vaudra plus d'emplois, plus de croissance  
    économique, le maintien    urable du secret bancaire, une réduction
    de 20 à 30 % des demandes d'asile, ainsi que de très nombreux  
    touristes supplémentaires en provenance de Chine, de l'Inde et de
    Russie."

    L'ASIN ne manquera pas de rappeler systématiquement aux partisans leurs promesses. Si la situation de sécurité de la Suisse devait se détériorer, un appel sera lancé au Conseil fédéral de remettre en question la collaboration avec Schengen et d'y mettre le cas échéant un terme.

ots Originaltext: Action pour une Suisse indépendante                        
                            et neutre (ASIN)
Internet:              www.presseportal.ch

Contact:
Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN)
Thunstrasse 113
case postale  669
3000 Berne 31
Tél.         +41/31/356'27'27
Fax:         +41/31/356'27'28
E-Mail:    asin@asin.ch
Internet: http://www.asin.ch



Plus de communiques: AUNS - Aktion für eine unabhängige und neutrale Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: