PVB/APC

APC: Les sections romandes se mobilisent contre la réforme de Publica - Une réforme inacceptable

      Berne (ots) - La réforme de la caisse de pensions Publica est
inacceptable. Les sections romandes de l'Association du personnel de
la Confédération (APC) appellent le parlement à remettre l'ouvrage
sur le métier.

    Réunis à Lausanne, les responsables des sections romandes de l'Association du personnel de la Confédération (APC) jugent que le projet de réforme de la caisse de pensions Publica, tel que proposé par le Conseil fédéral, "constitue une atteinte grave aux conditions de travail". À fin 2003 encore, le Conseil fédéral s'était engagé à ce que le passage du régime de primauté des prestations à celui de primauté des cotisations ne se fasse pas sur le dos des assurés",  or c'est précisément ce qui se passe, expliquent les sections romandes de l'APC dans une résolution.

    Ce démantèlement intervient dans un contexte de programmes d'économies, d'allègements des tâches et de réduction du personnel sans précédent (diminution de 5000 postes de travail). Les sections romandes de l'Association du personnel de la Confédération remettent en cause la conversion de la caisse de pensions Publica au régime de primauté des cotisations, du fait en particulier que le Conseil fédéral n'a pas tenu ses engagements exprimés dans la Déclaration d'intention commune entre l'administration fédérale et les organisations du personnel. Elles exigent des taux de cotisations linéaires et non échelonnés en fonction de l'âge, des solutions de retraite flexible accessibles à toutes et tous, une réglementation transitoire généreuse, ainsi que la prise en charge des coûts de conversion par l'employeur. De plus, les sections romandes de l'APC réaffirment  qu'"une caisse de rentiers fermée (garantie des prestations) est nécessaire pour décharger Publica ".

ots Originaltext: Association du personnel de la Confédération (APC)
Internet: www.presseportalch

Contact:
Pierre-André Tschanz
secrétaire d'association
Mobile: +41/79/455'22'44



Ces informations peuvent également vous intéresser: