PVB/APC

L'APC condamne sévèrement la politique du personnel de la Confédération!

Assemblée des délégués de l'APC du 9 novembre 2005

    Berne (ots) - Le personnel de la Confédération n'accepte plus les économies en spirale. Les quelque 70 délégués de l'Association du personnel de la Confédération (APC) ont sévèrement condamné mercredi à Berne la politique du personnel de la Confédération.

    Quelque 5'000 postes vont être supprimés ces prochaines années, soit un emploi sur sept. La révision totale de la caisse de pensions de la Confédération Publica et la réforme de l'administration constituent de nouvelles menaces de démantèlement. En plus de cela, le Conseil fédéral entend réduire massivement le budget de la Confédération par un réexamen approfondi des tâches. Ce dernier risque d'enrayer le fonctionnement même de l'État. Que ce soit en qualité d'employé de la Confédération ou de citoyen, nous ne saurions l'accepter. La Confédération doit rester un employeur social, performant et surtout fiable au service de la société. Elle doit servir de modèle à l'ensemble de l'économie.

    Les délégués de l'APC exigent du Conseil fédéral et du parlement

    - qu'ils assument leur responsabilité d'employeur fiable et social

    - qu'ils empêchent toute nouvelle suppression d'emploi et interdisent tout licenciement  dans le cadre de la réforme de l'administration

    - qu'ils fassent en sorte que la conversion de la caisse de pensions Publica au régime de la primauté des cotisations ne se solde pas par un nouvel exercice d'économies

    - qu'ils évitent toute détérioration supplémentaire des conditions de travail et sortent de la spirale des économies.

ots Originaltext: Association du personnel de la Confédération (APC)
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Association du personnel de la Confédération (APC)
Oberdorfstrasse 32
3072 Ostermundigen
Hans Müller
Secrétaire général
Mobile +41/(0)79/406'93'38

P.-A. Tschanz
secrétaire d'association
Mobile +41/(0)79/455'22'44



Plus de communiques: PVB/APC

Ces informations peuvent également vous intéresser: