Wyeth Stiftung für die Gesundheit von Ki

Appel au changement: Prévention pour assurer une meilleure santé aux jeunes

    Zoug (ots) - Quelles sont les répercussions de la santé des jeunes d'aujourd'hui sur la société de demain? Quelle importance accordent les spécialistes aux projets de prévention? Pourquoi la situation des jeunes empire-t-elle sans arrêt depuis dix ans sur les plans de la "santé psychique" et du "comportement de dépendance"? Et quels propos concrets tient la session de la jeunesse concernant le thème de la santé de la politique et l'économie? Le "Forum sur la santé de la jeunesse" qui a lieu tous les ans a été consacré à ces questions ainsi qu'à d'autres.

    Prof. Sergio Fanconi a ouvert le premier forum interdisciplinaire de la Fondation Wyeth pour las Santé de l'enfant et de l'adolescent en présence de plus de 100 participants: des professionnels de la santé, médecins, politiciens, dirigeants d'école, et représentants de la session parlementaire des jeunes. "Une prévention effective pour les jeunes et les adolescents demande un changement de la société- un changement de la prise en charge et la responsabilité personnelle, non seulement par les jeunes, mais aussi par les parents, dans la famille, les soins scolaires et médicaux".

    Bien que la majorité des jeunes entre 16 et 20 ans, selon les résultats de l'enquête anonyme SMASH 2002 - enquête qui a été menée avec le soutien de l'Office fédéral de la santé publique - se sente en général en  bonne santé, cependant une partie d'entre eux, plus importante qu'il y a seulement dix ans, a des problèmes sur le plan de la santé mentale. Le plus grand risque pour la santé provient indubitablement des drogues légales: un tiers des jeunes avoue fumer régulièrement et consommer de l'alcool jusqu'à l'état d'ébriété - et cette tendance va en empirant. En outre, cette étude constate la montée de la consommation du cannabis. "Cependant, vouloir en déduire une image standard pour la Suisse serait faire fausse route" a expliqué le Prof. Pierre-André Michaud du CHUV de Lausanne, "car les problèmes de santé sont largement influencés par les circonstances de la vie personnelle de chacun".

    Importance de la prévention

    L'importance du comportement de dépendance, le style de vie malsain, le manque d'exercice physique qui conduit au surpoids, l'augmentation du potentiel de stress ainsi que les troubles psychiques inquiètent le cercle des spécialistes et les responsables politiques. C'est pourquoi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut tenir compte, de manière accrue, de l'importance de la prévention avec des projets nationaux - plus précisément dans le contexte de la prévention contre le tabac et l'alcool. "Si nous ne continuons pas à investir dans le développement de la prévention et de la promotion de la santé, les menaces qui pèsent sur la santé risquent d'augmenter encore et avoir de graves  répercussions sur l'ensemble de la société" souligne Prof. Thomas Zeltner, directeur de l'OFSP, dans son exposé sur la santé des jeunes d'aujourd'hui.

    Propositions concrètes de la session de la jeunesse

    Dans le Palais fédéral, 200 jeunes ont discuté, trois jours durant, sur le thème de la santé à l'occasion de la session de la jeunesse de cette année. L'objectif était d'élaborer des pétitions concrètes, applicables dans un processus constructif et orienté vers des solutions sur les thèmes sous-jacents "Coûts de la santé et médecine à 2 vitesses", "Exercice physique et nourriture", "Bien-être psychique", "Comportement alimentaire", "Drogues douces", "Fumer" et "Alcool". Délégués de la session de la jeunesse ont présenté au Forum les propositions de la session parlementaire de la jeunesse qui ont été faites sur les thèmes: "Alcool", "Exercice physique et nourriture", ainsi que "Bien-être psychique". La représentante du Conseil National Christa Markwalder a souligné l'importance de la responsabilité personnelle de l'individu, a pris distance vis à vis une sur-réglementation potentielle et a mentionné l'importance de la participation des jeunes dans le procès pour une prévention plus effective.

    Vous trouverez de plus amples informations sur les pages Web suivantes:

    - www.fondation-ch.org     - www.umsa.ch     - www.bag.admin.ch     - www.jugendsession.ch     - www.sajv.ch     - www.promotionsante.ch

    La mission de la Fondation Wyeth pour la santé de l'enfant et l'adolescent  est de contribuer à l'amélioration de la santé des enfants et des adolescents dans le domaine de santé publique. Elle focalise sur des initiatives novatrices sur le plan de la santé (epidemiologie, diagnose, prévention et thérapie) et son impact socio-économique en base de la vision sociétale, la mission et les valeurs de Wyeth pour améliorer la qualité de vie. La portée du projet et les priorités sont établies par un comité indépendant travaillant dans le cadre des projets.

ots Originaltext: Wyeth Fondation pour la santé de l'enfant et
                            l'adolescent
Internet:              www.presseportal.ch

Contact:
Jorge Wernli
Wyeth Public Affairs
Tel.      +41/41/729'03'44
Fax:      +41/41/729'03'14
Mobile: +41/79/334'81'47
E-Mail: wernlij@wyeth.com

Wyeth Fondation pour la santé
de l'enfant et l'adolescent
Grafenauweg 10
6301 Zug
Internet: www.fondation-ch.org



Plus de communiques: Wyeth Stiftung für die Gesundheit von Ki

Ces informations peuvent également vous intéresser: