Toyota Schweiz AG

Toyota AG: Les voitures hybrides sont particulièrement écologiques en ville

Safenwil (ots) - Selon une étude du Laboratoire fédéral d'essai des matériaux, les voitures hybrides sont particulièrement indiquées pour la circulation urbaine. Dans ce contexte, elles rejettent en effet environ un tiers de moins de CO2 que les automobiles à essence traditionnelles. Une équipe de chercheurs du LFEM a étudié sur un banc à rouleaux la consommation et les émissions de CO2 de véhicules hybrides, au gaz naturel ou à essence. Ils les ont fait rouler à cet effet en simulant trois types de déplacements: en agglomération, sur route et sur autoroute Les résultats ont montré que les véhicules hybrides sont surtout peu énergivores en ville. Ils sont particulièrement bien adaptés à la circulation urbaine saccadée, caractérisée par de vives accélérations, de nombreuses décélérations et des trajets à faible allure, avec de multiples arrêts et redémarrages. Les rejets de CO2 des véhicules hybrides en ville sont inférieurs d'environ un tiers à ceux des automobiles à essence classiques. Les meilleurs de ce point de vue sont, de l'avis du LFEM, ceux dotés d'une motorisation hybride dite intégrale, qui peuvent parcourir de petites distances à la seule électricité, tandis que ceux qui ne possèdent qu'un entraînement hybride partiel s'en sortent un peu moins bien. En revanche, hors des agglomérations et sur autoroute, les automobiles hybrides consomment à peine moins d'énergie que les voitures à essence classiques. Vu les performances élevées requises dans ces conditions, l'entraînement électrique ne peut plus guère soutenir le moteur thermique. Les hybrides sont donc des citadines idéales. Plus d'informations sur Toyota: www.toyota.ch, www.toyota-media.com ots Originaltext: Toyota AG Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Emanuel Steinbeck Tél.: +41/62/788'86'17 E-Mail: emanuel.steinbeck@toyota.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: