Lactalis Suisse S.A.

BAER investit dans une agriculture sans OGM

Küssnacht am Rigi (ots) - BAER SA a créé un fonds en faveur d'une agriculture sans génie génétique: un centime par produit vendu est reversé à ce fonds qui soutient des mesures à même d'aider l'agriculture suisse à renoncer aux OGM et de sensibiliser l'opinion publique aux avantages d'une agriculture sans génie génétique. En 2007, BAER a alimenté le fonds à raison de 40'000 francs et financé trois projets. Par conviction BAER s'oppose au recours à des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans des produits alimentaires et s'engage à y renoncer pleinement dans sa propre production. "En tant qu'entreprise familiale, la qualité et l'authenticité de nos spécialités fromagères naturelles ont toujours été notre priorité absolue. Nos produits doivent être savoureux et faire plaisir - en respectant la nature. Selon moi, le génie génétique n'a pas sa place dans un produit naturel", explique le patron de l'entreprise, Stephan Baer. Pour le dirigeant qui est aussi un gastronome, les raisons d'un tel engagement sont évidentes: les consommatrices et consommateurs doivent avoir le choix, d'autant que les risques sanitaires et écologiques sont loin d'être totalement explorés. Honorer l'engagement Le Groupe suisse de travail sur le génie génétique (Schweizerische Arbeitsgruppe Gentechnologie SAG) s'engage en faveur d'une sensibilisation de l'opinion publique aux avantages d'une agriculture sans génie génétique. L'organisation faîtière, qui réunit une vingtaine d'associations suisses des secteurs de l'environnement, de la protection de la nature, de la défense des animaux, de la coopération au développement, de l'agriculture biologique et de la protection des consommateurs, milite pour une production sans OGM. BAER soutient l'action du SAG par le biais du fonds. Semer l'avenir Le projet du même nom a été initié par la Fondation l'Aubier et Getreidezüchtung Peter Kunz. Grands et petits sont invités à semer ensemble : chaque participant reçoit une poignée de graines à semer à la volée sur différents domaines biologiques. Ce signe en faveur d'une agriculture sans génie génétique et de la souveraineté alimentaire bénéficie du soutien financier de BAER. Zones sans OGM Le maïs doux sans OGM de la Fondation Fintan, Rheinau, a de plus en plus de succès. Le principe appliqué à la production de graines : une semence destinée à l'agriculture biologique doit non seulement être issue d'une multiplication biologique, mais aussi d'une culture biologique. BAER se réjouit du déploiement de la culture de maïs doux de Sativa et apporte sa contribution au travers du fonds pour une agriculture sans génie génétique. Jusqu'à présent, l'agriculture suisse et la branche agro-alimentaire ont réussi à se protéger des OGM. "Je m'engagerai avec toute mon énergie pour que nous puissions continuer de manger des produits naturels à l'avenir", déclare Stephan Baer. Le fonds en faveur d'une agriculture sans génie génétique est géré comme compte séparé auprès de la Banque Cantonale de Schwyz, sans frais administratifs. Vous trouverez de plus amples informations sur l'entreprise sur son site www.baer.ch. Des illustrations peuvent être téléchargées à la rubrique Médias/Photos. ots Originaltext: BAER AG Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: BAER AG Bahnhofstrasse 67 CH-6403 Küssnacht am Rigi Nicole Baumann Kommunikation Tél.: +41/41/854'04'22 Fax: +41/41/854'04'02 E-Mail:nicole.baumann@baer.ch Internet: http://www.baer.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: