Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Enquête représentative d'Employés Suisse et Demoscope Les Suissesses et les Suisses sont des employés loyaux

Zürich (ots) - La loyauté est un bien important du partenariat social. 1001 personnes interrogées estiment que 65% des employés et 59% des employeurs sont loyaux. Il est intéressant de constater que les travailleurs se considèrent plus solidaires envers leur employeur que l'inverse. Plus un employé est jeune, moins sa loyauté envers son employeur est grande. De plus, les personnes gagnant moins sont plus loyales que celle ayant un haut revenu. Ce sont deux des principales observations de l'enquête représentative réalisée par Demoscope sur mandat d'Employés Suisse.

Les principales conclusions

   -	Il y a peu de différence dans la perception de sa propre loyauté
dans le cadre privé et professionnel. Face aux collègues de travail, 
chefs et clients, la loyauté est plus importante (71%) que par 
rapport à l'entreprise ou les produits fabriqués et les services ou 
fournis (68% respectivement 65%). -	Les jeunes employés (15-34 ans) 
se considèrent de manière significative comme moins loyaux au travail
que la génération plus âgée. La situation s'inverse au niveau des 
revenus : ceux qui gagnent moins (revenu brut jusqu'à 5000 francs) 
sont plus loyaux envers l'entreprise dans laquelle ils travaillent 
que les employés avec un haut revenu. -	La loyauté de l'employeur 
envers les travailleurs est généralement estimée plus faible que 
l'inverse. Seul 48% des personnes interrogées ont qualifié les 
employeurs comme « très loyaux » et 42 % « plutôt loyaux ». Ils sont 
8% à considérer leur entreprise comme plutôt non loyale. Pour les 
cadres supérieurs et moyens, les employeurs sont clairement plus 
loyaux qu'ils ne le sont pour les spécialistes et les collaborateurs 
sans fonction de cadre. -	Les employés qui estiment leur entreprise 
comme loyale se comportent eux-mêmes de manière plus loyale. 

Les employeurs doivent faire plus pour la loyauté

Parmi les personnes interrogées, peu mentionnent avoir agi de manière déloyale sur leur place de travail. 18% concèdent avoir utilisé du matériel à des fins privées, 8% avoir longuement flâné durant le travail et 4% avoir triché sur la saisie de leur temps de travail. Plus de la moitié (52%) confirment cependant avoir dénigré leur employeur dans le cadre privé.

Ce sondage montre que ce sont plus particulièrement les jeunes et les spécialistes sans fonction de cadre qui sont les moins loyaux. « Il doit être dans l'intérêt des entreprises d'obtenir plus de loyauté de ces deux groupes », déclare Stefan Studer, directeur d'Employés Suisse. « Celui qui veut des employés loyaux doit se comporter de manière loyale vis-à-vis d'eux, car la loyauté est la conséquence d'une interaction », ajoute Stefan Studer. Pour Employés Suisse, les employeurs peuvent obtenir plus de loyauté en communiquant de manière claire et ouverte avec leurs collaborateurs et en valorisant leur travail. Des paroles et des lignes directrices symboliques ne suffisent pas.

Vous trouverez les résultats de l'enquête sur www.employes.ch (seulement disponible en allemand).

Contact:

Stefan Studer, directeur Employés Suisse, 044 360 11 41, 079 621 08 
19

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Depuis bientôt 100 ans, Employés Suisse est la voix des employés de
la classe moyenne et représente leurs intérêts au sein de la
politique et des entreprises.

Dans le cadre du partenariat social, de manière constructive et
fiable, l'association s'engage en faveur de bonnes conditions de
travail, de salaires équitables et d'emplois sûrs, pour le bien de la
société et de l'économie.

Employés Suisse propose à ses membres une offre complète et adaptée à
leurs besoins en matière de formations continues, de conseils, de
prestations et d'informations - pour encourager leur développement
personnel.
Pour plus d'informations : www.employes.ch


Plus de communiques: Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: