Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Journée de la femme du 8 mars - Employés Suisse demande plus de places à temps partiel pour les hommes: Messieurs, rompez avec les idées reçues !

Zürich (ots) - Les femmes doivent avoir les mêmes chances sur le marché du travail que les hommes. Cela ne peut être possible que si les hommes travaillent plus à temps partiel. Mais, un changement de mentalité est nécessaire - chez les hommes notamment. La part des hommes travaillant à temps partiel - soit moins de 90 % - a certes augmenté durant les 25 dernières années passant de 7 % en 1991 à 14% en 2013. Mais, en comparaison aux quelques 58% de femmes qui travaillent à temps partiel, cela est encore trop peu. Employés Suisse demande plus de temps partiel pour les hommes afin que plus de femmes puissent participer à la vie active. Aujourd'hui, ce sont avant tous les femmes qui travaillent à temps partiel. Pourquoi ? Chez les couples avec des enfants de moins de neuf ans, plus de femmes que d'hommes réduisent leur temps de travail pour s'occuper des enfants selon l'Office fédéral de la Statistique. Ce déséquilibre est du principalement à une conception des rôles obsolète: les femmes s'occupent des enfants, les hommes de l'argent. On doit venir à bout de ce modèle de pensée. Les rôles des hommes et des femmes ne doivent plus autant se différencier - les tâches éducatives et le gagne-pain doivent être partagés par les deux parents. Un changement de mentalité est, pour cela, nécessaire dans le monde du travail. Jusqu'à aujourd'hui, il est plus difficile et socialement moins accepté pour les hommes de vouloir réduire son temps de travail. C'est pourquoi Employés Suisse demande d'améliorer la conciliation travail et famille. Des modèles de travail flexible selon les besoins doivent être promus plus particulièrement pour les hommes et l'offre de garde d'enfants doit aussi être augmentée. Pour Employés Suisse, cela présuppose un engagement plus fort de la part des employeurs. Avec des conditions de travail favorables aux employés, parmi lesquelles le travail à temps partiel pour les hommes, les employeurs apportent une contribution importante. Ainsi, tous profitent d'une meilleure Work-Life-Balance des collaborateurs. Pour Employés Suisse, travailler à temps partiel ne doit plus être considéré comme l'arrêt de mort de la carrière professionnelle. A cet égard, il est nécessaire que les patrons rompent rapidement avec les idées reçues, comme les pères. Au 21e siècle, tout autant les hommes que les femmes doivent être actifs dans leur vie familiale et professionnelle.

Contact:

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43



Plus de communiques: Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: