Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Communiqué de presse de l'association des employés Clariant et d'Employés Suisse. Bâle, le 15 janvier 2013 Optimisation des coûts et liquidation chez Clariant

Zürich (ots) - La multinationale spécialisée dans la chimie liquide cinq « Business Units » et délocalise la comptabilité des créditeurs de Muttenz vers la Pologne. L'avenir des employés est incertain.

Clariant veut liquider cinq secteurs d'activité. Les unités de produits chimiques textiles et papier et des émulsions ont déjà été attribuées à SK Capital. Les Business Units D&I et Leder Services le seront cette année.

Cela n'est pas tout. Clariant a annoncé aujourd'hui le transfert de Muttez à Lodz en Pologne de la comptabilité des créditeurs. Le groupe multinational spécialisé dans la chimie cherche manifestement à optimiser ses coûts et maximiser son profit à tout prix. Par cette délocalisation vers la Pologne, Clariant montre clairement qu'aucun domaine n'est épargné. Pour environ 50 collaborateurs concernés, il ne reste que le choix d'aller en Pologne ou de se résigner à perdre leur place de travail. Un plan social approprié atténue les conséquences pour les employés de Clariant. Par contre, beaucoup de temporaires resteront bredouille.

Avenir incertain des employés L'avenir d'environ 200 collaboratrices et collaborateurs qui sont touchés par le transfert de l'entreprise, est incertain. Il est clair qu'ils vont perdre leur emploi chez Clariant. En 2007, la question des transferts d'entreprises avait été exclu du plan social négocié, car des restructurations et des fermetures partielles d'entreprises étaient en suspens.

L'association des employés Clariant Suisse (AVCS) invite Clariant à chercher une solution humaine et juste pour toutes les personnes concernées. En ce qui concerne les conditions de travail et les salaires, les acquis sont à conserver.

L'estime due aux collaborateurs est un des objectifs déclarés de Clariant. Pour l'AVCS et Employés Suisse cela signifie aussi de les informer au mieux. Les collaborateurs ont le droit de connaitre précisément ce qu'ils peuvent attendre de leur nouvel employeur. Les employés concernés souhaitent un avenir sûr, comme Clariant le veut aussi. L'AVCS et Employés Suisse attendent, que des négociations soient entamées sans délai avec la représentation du personnel, afin de trouver une solution socialement supportable pour tous les employés concernés.

Contact:

Gert Ruder, président de l'association d'employés AVCS, portable 079 
318 76 59

Reto Liniger, communication Employés Suisse, portable 079 467 22 77

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43


Ces informations peuvent également vous intéresser: