Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Un tiers du personnel licencié par Electrolux à Schwanden, en raison du franc fort

Zürich (ots) - Les appareils ménagers d'Electrolux, marque populaire, se vendent très bien en Suisse, mais les exportations ont drastiquement diminué. Le franc fort en est la raison. L'entreprise veut répondre au problème en délocalisation une partie de ses activités à l'étranger et en licenciant un tiers du personnel. Le site glaronnais de Schwanden perdrait 80 places- un choc pour la vallée.

Pour Employés Suisse, le franc fort est une justification trop facile. D'autres entreprises se portent plutôt bien, malgré le cour plancher à 1.20 CHF. Est-ce qu'Electrolux aurait du réagir plus tôt ? Employés Suisse va exiger que d'autres mesures, que les licenciements, soient étudiées durant la consultation qui commence dès aujourd'hui. Les propositions des représentants du personnel et des employés doivent sérieusement être prises en considération. L'objectif doit être de maintenir le maximum des 230 postes de Schwanden. Sinon un précieux savoir-faire risque de disparaître.

Un bon plan social doit être mis en place pour les personnes malgré tout licenciées. Ce plan social doit être au même niveau que ceux mis en place dans les autres pays européens où des restructurations ont lieu. Un soutien doit aussi être apporté aux concernés dans la recherche d'un nouvel emploi.

Contact:

Hansjörg Schmid, Communication Employés Suisse, Tel. 076 443 40 40

Katrin Bollinger, Secrétaire régionale Suisse orientale, 079 604 76
17


Ces informations peuvent également vous intéresser: